Erdogan a discuté avec Poutine d'un accord pour faire sortir Al Nosra d'Alep

le
0
    ANKARA, 19 octobre (Reuters) - Le président turc Recep 
Tayyip Erdogan a déclaré mercredi avoir discuté avec son 
homologue russe Vladimir Poutine d'un accord visant à faire 
sortir d'Alep-Est les djihadistes du Front Fatah al Cham, 
ex-Front al Nosra. 
    Erdogan a également ajouté que tout exode de la population 
dans la grande ville du nord de la Syrie pourrait entraîner un 
nouvel afflux de réfugiés en Turquie, jusqu'à un million 
supplémentaires, a-t-il dit. 
    L'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de 
Mistura, s'est dit prêt début octobre à se rendre dans les 
quartiers d'Alep-Est pour escorter hors de la ville le millier 
de combattants djihadistes qui s'y trouveraient afin de faire 
cesser les bombardements russes et syriens. 
    Le diplomate italo-suédois a laissé entendre que la présence 
des 900 combattants de l'ex-Front al Nosra dans les zones sous 
contrôle insurgé de la ville, offrait un "alibi facile" à 
l'entreprise de destruction de ces quartiers par les forces 
pro-gouvernementales.   
 
 (Orhan Coskun et Ece Toksabay; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant