Eramet : les Duval gardent la main

le
0
Après 4 ans de procès, la Cour d'appel des Paris a donné raison à la famille Duval dans son conflit avec l'homme d'affaires Romain Zaleski. Les Duval vont rester les premiers actionnaires du groupe minier Eramet, avec 37 % du capital.

La famille Duval gagne la deuxième manche. La cour d'appel de Paris a entièrement confirmé le jugement du tribunal de commerce qui donnait raison à la famille Duval, dans le conflit qui l'opposait à Romain Zaleski à propos du contrôle d'Eramet.

L'affaire dure depuis qu'en 2009, l'homme d'affaire franco-polonais a porté plainte, accusant la famille Duval d'avoir dissimulé la santé réelle de sa filiale américaine lors de son entrée dans le capital du groupe minier en 1999. L'opération, qui concernait l'apport d'Aubert et Duval, société familiale spécialisée dans la métallurgie, leur avait permis de devenir le premier actionnaire d'Eramet. Ils le sont toujours, avec 37 % du capital et près de 44 % des droits de vote. Romain Z...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant