Eramet accuse une perte nette de 714 millions d'euros en 2015

le
0
ERAMET CREUSE SES PERTES EN 2015
ERAMET CREUSE SES PERTES EN 2015

PARIS (Reuters) - Eramet a publié mercredi des résultats 2015 en net repli, marqués par la chute des cours du nickel et du manganèse, et a annoncé de nouvelles mesures d'économies spécifiques à sa filiale calédonienne, la Société Le Nickel (SLN).

Le groupe minier et métallurgique accuse une perte nette annuelle part du groupe de 714 millions d'euros (contre -159 millions en 2014) après avoir dû comptabiliser pour 668 millions de dépréciations d'actifs et de créances d'impôts.

Il a également enregistré une perte opérationnelle courante de 207 millions (contre +75 millions en 2014) et un chiffre d'affaires de 3.109 millions (-1,1%).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne une perte nette de 176 millions d'euros, une perte opérationnelle courante de 194 millions et un chiffre d'affaires de 2.995 millions.

Eramet se fixe pour objectif de renforcer le plan de réduction des coûts et d'amélioration de la productivité de la SLN, dont la perte opérationnelle courante atteint 260 millions, en vue de réduire "significativement" le "cash cost" de sa filiale.

Evoquant une "crise mondiale et profonde du secteur minier et métallurgique, avec des prix au plus bas depuis 15 ans", Eramet a indiqué que son plan 2014-2017 de réduction des coûts et d'amélioration de la productivité s'était traduit par environ 180 millions d'euros d'économies à fin 2015 sur les 360 millions visés en fin de plan.

Le groupe, dont l'endettement net atteint 878 millions d'euros à fin 2015 et la liquidité financière 1,6 milliard, a en outre réduit ses investissements industriels à 267 millions d'euros, en baisse de 23% par rapport à 2014 et de 55% par rapport à 2013.

Eramet prévoit également de poursuivre son programme de cessions d'actifs, qu'il ne chiffre pas.

(Benjamin Mallet, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant