Équipementiers automobiles : Credit Suisse allume les warnings

le
0
Credit Suisse fait déraper le secteur des équipementiers automobiles en Bourse. (©Plastic Omnium/Valeo/Faurecia)
Credit Suisse fait déraper le secteur des équipementiers automobiles en Bourse. (©Plastic Omnium/Valeo/Faurecia)

Levez le pied sur les équipementiers automobiles ! Inquiet de l’évolution du marché automobile chinois, le courtier suisse a refait ses calculs, donnant lieu à une réduction des estimations de résultat opérationnel pour 2015 et des objectifs de cours pour la plupart des équipementiers européens. Dans le détail, Credit Suisse révèle que les ventes de véhicules assemblés en Chine par des coentreprises sino-étrangères, clients de ces équipementiers, ont été relativement faibles au deuxième trimestre car les constructeurs locaux gagnent des parts de marché. Revue d’effectifs des principaux acteurs français.

Bloc "A lire aussi"
  • Credit Suisse reste à l’achat de Valeo mais réduit de 1,8% son objectif de cours, à 147,30 euros. Il s’agit même de la valeur préférée du courtier dans le secteur. Toutefois, le groupe dirigé par Jacques Aschenbroich n’est pas immunisé contre un changement de tendance sur le marché chinois, zone clé pour sa croissance. D’environ 30% au cours des années 2013 et 2014, celle-ci a déjà été ramenée à 15% en données internes au premier trimestre 2015, ce qui est inférieur à la prévision des dirigeants pour l’ensemble de l’exercice (19%). Pour Valeo, la base de comparaison devient également de plus en plus élevée dans cette zone. Pour 2015, Credit Suisse a abaissé de 0,7% sa prévision de chiffre d’affaires, à 14,39 milliards

    Lire la suite sur le revenu.com


    Valeur associée
      Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant