Equipe de France : Zidane, Fontaine, Platini... ils ont marqué pour leur première sélection

le , mis à jour à 16:01
0
Equipe de France : Zidane, Fontaine, Platini... ils ont marqué pour leur première sélection
Equipe de France : Zidane, Fontaine, Platini... ils ont marqué pour leur première sélection

Adrien Rabiot devrait connaître sa première cape sous le maillot de l’Equipe de France, mardi, face à la Côte d’Ivoire. Débuter chez les A des Bleus est toujours une étape importante dans une carrière. Mais certains s’en sortent mieux que d’autres. Voici le Top 10 des joueurs qui ont réussi à inscrire un but dès leur première sélection.

[gallery ids="1741399,2457275,2699097,326037,2762956,2792779"]

1. Just Fontaine 

Quatrième meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde, Just Fontaine a marqué l’équipe de France par son efficacité. Dès son premier match, alors qu’il évolue à Nice, il inscrit un triplé face au Luxembourg, au cours d’une victoire 8-0 des Bleus, le 17 décembre 1953. Il ne fut pas le seul à bien débuter ce soir-là. Jean Vincent, lui aussi néophyte, marqua à deux reprises ce soir-là. Sept ans plus tard, Fontaine met un terme à sa carrière avec en tout 30 buts en sélection en seulement 21 matchs, soit 1,43 but par rencontre.

2. Zinédine Zidane

Appelé par Aimé Jacquet pour remplacer Youri Djorkaeff, Zinédine Zidane fait ses débuts en équipe de France le 17 août 1994 contre la République tchèque. Entré en cours de jeu alors que les Bleus perdent 2-0, celui qui évoluait alors aux Girondins de Bordeaux va inscrire deux buts en deux minutes, qui plus est sur la pelouse de son club. Il permet ainsi à la France d’arracher le match nul 2-2. La suite, tout le monde la connait. Zidane est aujourd’hui une légende chez les Tricolores et à travers le monde. En tout, l’actuel coach du Real Madrid comptabilise 108 sélections et 31 réalisations, dont deux en finale de le Coupe du Monde 98 remportée par les Bleus.

3. Michel Platini

A l’occasion de sa première sur le banc, Michel Hidalgo décide de lancer un petit jeune de 21 ans, un certain Michel Platini. Alors que les Bleus mènent déjà 1-0, sur la pelouse du Parc des Princes, contre la Tchécoslovaquie, le nouvel appelé inscrit son premier but sur coup-franc, sur une balle donnée par Henri Michel. Malheureusement, l’équipe de France concède le nul 2-2. En tout, le triple Ballon d’or (1983, 1984,1985) a marqué 41 fois en 72 sélection.

4. Karim Benzema

Tout avait bien commencé pour Karim Benzema. Convoqué à seulement 19 ans par Raymond Domenech, l’ancien Lyonnais rentre en seconde mi-temps, alors que la France est tenue en échec par l’Autriche. Sept minutes plus tard, sur un coup-franc de Samir Nasri, l’attaquant du Real Madrid reprend une balle ras de terre et trompe le gardien. Le seul but de la rencontre.

5. Stéphane Guivarc’h

Alors qu’il enchaine les buts en Ligue 1 du côté du Stade Rennais, Stéphane Guivarc’h est convoqué pour la première fois en octobre 1997, contre l’Afrique du Sud.  Des débuts réussis pour lui qui contribue à la victoire 2-1 des hommes d’Aimé Jacquet, d’une frappe lointaine. Cependant, la suite ne fut pas si glorieuse. L’histoire se souvient surtout du manque d’efficacité du double meilleur buteur du championnat de France lors de la Coupe du Monde 1998.

6. Mathieu Valbuena

Contrairement à certains, Mathieu Valbuena a découvert la sélection sur le tard, à 25 ans. Cependant, il rattrape son « retard » par un but express seulement vingt minutes après son entrée en jeu dans un match de préparation à la Coupe du Monde 2010 contre le Costa Rica (victoire 2-1). L’ex-Marseillais met un certain temps à faire sa place chez les Bleus. Ce n’est véritablement que Didier Deschamps qui permit à l’actuel Lyonnais de faire ses preuves en équipe de France, notamment au cours de la Coupe du Monde 2014. Aujourd’hui victime de problèmes physiques mais aussi extra-sportifs, Valbuena peine à être rappeler.

7. Bafétimbi Gomis

Après le doublé de Zinédine Zidane en 1994, personne ne marque à deux reprises pour sa première en sélection. Il faut attendre 2007 et la découverte des Bleus de Bafétimbi Gomis pour voir ce phénomène se répéter. Si les débuts furent fracassants, l’ancien attaquant de Lyon et de Saint-Etienne ne retrouve le chemin des filets qu’en 2012 contre l’Italie, en amical. Malgré une entrée remarquée, Gomis ne comptabilise que 12 sélections pour 3 buts.

8. Marvin Martin

Un soir de France-Ukraine (victoire 4-1), Marvin Martin fait son entrée sur la pelouse à la 76eme minute pour remplacer Yohan Cabaye. Quelques minutes plus tard, l’ex-Sochalien inscrit deux buts et délivre une passe décisive à Younès Kaboul qui, lui aussi, faisait ses premiers pas en équipe de France.  Tout de suite, les spécialistes le comparent à Zinédine Zidane. Cependant, la suite de sa carrière sera tout autre. Bien qu’il réussisse à être appelé 15 fois chez les Bleus, Martin ne put réellement percer.

9. Daniel Bravo

A 19 ans et 14 jours précisément, Daniel Bravo fait ses débuts avec l’équipe de France, lors d’un match amical contre l’Italie. Alors que les Bleus mènent 1-0 grâce à un but de Platini, le jeune appelé marque à son tour, sur une remise, après un débordement de Dominique Rocheteau. Après des débuts prometteurs, Bravo se voit attribuer le surnom de « Petit prince ». Cette réalisation fut la seule de l’ancien de Nice et du PSG avec la France.

10. Julien Faubert

Le numéro 10 de l’équipe de France étant vacant depuis la retraite internationale de Zinédine Zidane, c’est Julien Faubert hérite de cet honneur. Au cours d’un match post-Coupe du Monde 2006, l’ancien du Real de Madrid inscrit son premier et unique but pour sa première et unique sélection. Malgré ce début impressionnant, la pression fut trop lourde pour Faubert qui ne fut jamais rappelé. A lire aussi : >>> L'équipe-type des éléphants passés par la Ligue 1 >>> Première pour Rabiot... et pour Costil ? >>> Toute l'actualité des Bleus
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant