Équipe de France : on en est où à neuf mois de l'Euro ?

le
0
Équipe de France : on en est où à neuf mois de l'Euro ?
Équipe de France : on en est où à neuf mois de l'Euro ?

À neuf mois de l'Euro qui se tiendra sur le sol français, l'équipe de France n'impressionne ni par ses prestations ni son classement FIFA. Mais au-delà des résultats à court terme, est-ce que le groupe de Didier Deschamps se met en place de manière cohérente ? Revue d'effectif estivale.

  • Gardiens : le statu-quo


    Hugo Lloris

    Avec Hugo Lloris, Steve Mandanda et Stéphane Ruffier, Didier Deschamps semble paré et convaincu de sa hiérarchie au poste de gardien de but. Le champion du monde 98 dispose même d'un numéro 4 attitré en la personne de Benoît Costil. Difficile dans ce cas d'imaginer un autre portier faire bouger les lignes d'ici mai prochain. D'autant plus qu'aucun des gardiens concernés n'a changé de club et donc remis en question sa situation sportive. Un peu de certitudes, cela ne fait jamais de mal.

  • Défense : Sakho sur la corde raide


    Mamad' Sakho

    Si un secteur nécessite la stabilité plus qu'un autre, c'est la défense centrale. Or en équipe de France, personne ne semble assuré d'un statut de titulaire en club, bien que Raphaël Varane semble avoir les faveurs de Rafa Benítez au Real Madrid, et Laurent Koscielny celles d'Arsène Wenger à Arsenal. Si bien qu'ils font office de charnière toute désignée pour le moment. Quant à Mamadou Sakho, binôme de Varane au Mondial, sa récente mise à l'écart à Liverpool pourrait être fatale, même si Deschamps le rappellera à la première opportunité en vertu de la jurisprudence France-Ukraine. Derrière, c'est le brouillard, car l'incertitude plane sur le temps de jeu d'Eliaquim Mangala à Manchester City ou de Kurt Zouma à Chelsea. Les déclarations du sélectionneur laissent cependant penser qu'il sera indulgent envers ceux qui évoluent dans les plus gros clubs. Sauf Jérémy Mathieu qui, malgré son statut de champion d'Europe, ne devrait pas, sauf miracle, revoir le groupe France. Quant à Adil Rami, Samuel Umtiti, Aymeric Laporte ou Yanga-M'Biwa, ils semblent avoir un retard que seule une saison de feu compenserait, plus particulièrement pour ceux engagés en Ligue…








  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant