Équipe de France au bord du gouffre : une mauvaise nouvelle pour l'économie ?

le
1
Ribéry et Benzema devront se surpasser mercredi soir pour arracher une qualification face à l'Ukraine.
Ribéry et Benzema devront se surpasser mercredi soir pour arracher une qualification face à l'Ukraine.

Patatras ! Au-delà de la déception des supporteurs, la probable élimination de l'équipe de France de foot pour la Coupe du monde au Brésil ne serait pas non plus une bonne nouvelle pour l'économie française. Tous les coups de fouet pour l'activité seraient pourtant bons à prendre alors que le gouvernement anticipe un rebond de l'activité de seulement 0,9 % en 2014. Pour booster l'économie, rien n'est en effet plus important que le moral des entrepreneurs et des ménages. Car il permet de rallumer deux moteurs essentiels, l'investissement et la consommation. Or, l'obtention d'un ticket pour le Brésil aurait eu des effets euphorisants. Sans parler d'une victoire en finale !

Enjeux pour les médias...Bien sûr, les résultats des Bleus sur l'économie sont très difficiles à quantifier. Sauf pour quelques secteurs limités. Traditionnellement, la Coupe du monde dope par exemple les ventes de téléviseurs. En 2010, en Afrique du Sud, malgré le parcours affligeant de l'équipe nationale, 250 000 postes supplémentaires avaient été vendus par rapport à l'année précédente en mai et en juin, selon l'institut GFK. Mais on peut aussi supposer que les ventes dans les mois suivants la période d'achat massif en subissent le contrecoup...

Plus directes sont les conséquences pour les médias. Cette année, TF1 a investi 130 millions d'euros pour acquérir l'intégralité des droits de diffusion des matches ! Une catastrophe si l'équipe de France n'est pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le mardi 19 nov 2013 à 07:38

    Qu'elle soit éliminée avec raclée si possible! Au moins ces conn... de socialos ne pourront pas exploiter leur qualification pour encore nous faire des sales coups. Il faut que le peuple reste vigilant et ne soit pas endormi par des matchs de foot.