Equifax pourrait avoir subi un nouveau piratage

le
0
EQUIFAX POURRAIT AVOIR SUBI UN NOUVEAU PIRATAGE
EQUIFAX POURRAIT AVOIR SUBI UN NOUVEAU PIRATAGE

NEW YORK (Reuters) - Le fournisseur américain de données financières Equifax a retiré jeudi une page de son site internet, le temps de vérifier des informations faisant état d'une nouvelle intrusion informatique après celle qui a permis à des hackers d'accéder aux informations personnelles de plus de 145 millions de personnes.

Un expert indépendant de cyber-sécurité a affirmé mercredi qu'une page d'aide du site d'Equifax était sous le contrôle de pirates qui tentaient d'amener les visiteurs à installer une mise à jour frauduleuse du logiciel Adobe Flash susceptible d'infecter leur ordinateur, a rapporté le site d'information Ars Technica.

"Nos équipes de sécurité vérifient l'information et ont par précaution désactivé temporairement la page", a déclaré jeudi le porte-parole d'Equifax, Wyatt Jefferies.

Le groupe d'Atlanta, qui vend des données sur la solvabilité des consommateurs aux banques et autres organismes de crédit, a essuyé un barrage de critiques pour sa communication sur le piratage qui l'a affecté entre mai et juillet et qu'il n'a révélé que le 7 septembre.

L'affaire a entraîné l'ouverture de plusieurs enquêtes, dont une, pénale, du département de la Justice et provoqué le départ de plusieurs responsables du groupe, dont son PDG.

A Wall Street, Equifax cède 1,62% à 108,71 dollars vers 18h25 GMT après avoir perdu en séance plus de 3,5%. Le titre a perdu environ un quart de sa valeur depuis les révélations du 7 septembre.

(John McCrank, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant