Épreuve de force en Côte d'Ivoire

le
0
La population est appelée à marcher jeudi sur la télévision d'État.

Plus de deux semaines après le second tour de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, alors que le pays demeure grotesquement partagé entre deux chefs d'État, le camp d'Alassane Ouattara a appelé, mardi, ses militants à descendre jeudi dans les rues «en masse et pacifiquement» dans «tout le pays». La marche, sans cesse évoquée depuis dix jours mais jusqu'à maintenant toujours repoussée par peur de violences, doit soutenir une autre initiative. Lundi, le premier ministre, Guillaume Soro, avait affirmé qu'il se rendrait jeudi, avec tout son gouvernement, au siège de Radio Télévision ivoirienne, puis, vendredi, à la Primature, pour tenir un Conseil des ministres.

Les deux bâtiments étant placés sous haute protection de l'armée ivoirienne, fidèle à Laurent Gbagbo, la double annonce a tout d'un défi pour les militaires. «L'armée est le véritable pilier qui a permis à Laurent Gbagbo de jouer son coup de force électoral puis de se maintenir au pouvoir. Si

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant