EPR : la facture grimpe encore pour EDF

le
0
L'italien Enel met fin au partenariat qui le liait à EDF à Flamanville. Le groupe français devra lui racheter ses parts pour 700 millions d'euros environ.

EDF et l'italien Enel ont officialisé mardi soir la fin de leur partenariat dans le réacteur nucléaire de nouvelle génération, l'EPR. Dans la mesure où le groupe transalpin a contribué aux investissements dans l'EPR, EDF devra rembourser à son ancien partenaire 613 millions d'euros. En ajoutant les intérêts, l'enveloppe approche les 700 millions d'euros pour la compagnie française. Le groupe français va ainsi racheter la part de 12,5 % qu'Enel avait acquise en novembre 2007 dans le projet, et devenir propriétaire à 100 % de Flamanville. EDF assumera donc seul le surcoût de 2 milliards d'euros du chantier du prototype, révélé lundi soir, et qui porte la facture totale à 8,5 milliards. Il disposera aussi entièrement de la production de la future installation nucléaire, prévue pour entrer en service en 2016 av...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant