Épidémie de myopie en Asie

le
0
La même tendance s'observe en Europe. Hypothèse : les jeunes ne passeraient plus assez de temps dehors.

Personne ne conteste la part génétique de la myopie, mais l'influence de l'environnement joue manifestement un rôle de plus en plus important, en particulier pendant la jeunesse. Il suffit de regarder ce qui se passe en Asie. Ce qu'a justement fait le Pr Ian Morgan, de l'Université de Canberra (Australie), également consultant en Chine, avec ses collègues japonais et singapouriens, dans le dernier numéro de la revue scientifique internationale The Lancet . Les auteurs ne mettent pas en avant l'allongement de la scolarité, comme on le fait habituellement. Selon eux, ce serait plutôt «le manque d'exposition à la lumière naturelle éclatante qui jouerait un rôle majeur».

Alors qu'en Europe la myopie concerne environ une personne sur trois, dans les zones urbaines des pays développés d'Asie (Chine, Japon, Taïwan, Corée…), la situation est alarmante puisque 80 à 90 % des jeunes en fin d'études sont myopes. Plus inquiétant encore, 10 à 20 % sont atteints

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant