Epargne salariale, participation et intéressement : tour d'horizon

le
0

Les dispositifs d'épargne salariale, de participation et d'intéressement concernent plus de la moitié des salariés français. Tour d'horizon.

Épargne salariale, participation et intéressement en chiffres

D'après une étude du ministère du Travail publiée récemment, 55,8 % des salariés (hors secteur agricole) ont eu accès à un dispositif de participation, d'intéressement ou d'épargne salariale en 2014. Ce qui représente 8,7 millions de personnes, réparties principalement dans les grandes entreprises, notamment des secteurs de l'énergie, de la banque, de l'assurance et de la raffinerie. 6,8 millions de salariés ont ainsi bénéficié d'un complément de rémunération en 2014, sous la forme d'une prime de participation ou d'intéressement ou d'un abondement de leur employeur sur un PEE ou un Perco.

Un complément de 2 311 € en moyenne par salarié

Au total, 15,8 milliards d'euros ont été versés aux salariés en 2014, soit une progression de 0,7 % par rapport à 2013. Le complément de revenus tiré de la participation, de l'intéressement et de l'épargne salariale atteignait 2 311 euros en moyenne par salarié en 2014, ce qui représente une hausse annuelle de 42 euros.

Diminution de la participation, hausse de l'intéressement

Dans le détail, les sommes versées dans le cadre de la participation (liée aux bénéfices de l'entreprise) ont diminué par rapport à 2013, alors que celles placées sur les Perco ont nettement augmenté. Par ailleurs, environ 7,4 milliards d'euros ont été attribués au titre de l'intéressement (non obligatoire pour les entreprises) en 2014, soit une hausse de 2,5 %.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant