Epargne salariale, la grande prudence des Français

le
0

L'épargne salariale est un dispositif intéressant puisqu'il permet à un salarié d'obtenir un revenu supplémentaire. Mais selon une récente étude, les Français investissent trop prudemment.

Épargne salariale : comment ça marche ?

L'épargne salariale permet à un salarié de se constituer un complément de revenu, grâce à un dispositif tel que le Plan d'Épargne pour la Retraite Collectif (PERCO) ou le Plan d'Épargne Entreprise (PEE). En France, ce système est relativement développé puisqu'en 2014, 288 000 entreprises étaient dotées d'un dispositif d'épargne salariale. Leur nombre avait progressé de 3% en 2014 mais cette année, le nombre de porteurs d'épargne salariale a tendance à stagner. Chaque début d'année, l'épargnant reçoit un relevé lui indiquant le nombre de parts détenues et la position de compte valorisée au 31 décembre.

Des investissements prudents

Selon une étude récemment publiée par Amundi, spécialisée dans la gestion d'actifs des entreprises, les Français détenteurs d'un produit d'épargne salariale se révèlent trop prudents dans leurs investissements, choisissant des fonds peu risqués et peu nombreux. Ainsi, 43% des avoirs en épargne salariale sont placés sur des fonds monétaires.

Les fonds monétaires, moins rémunérateurs

Or, ces fonds composés d'emprunts d'État et d'entreprises proposent des rendements actuellement très faibles. Leur avantage est néanmoins d'être peu risqué, ce qui séduit principalement les jeunes détenteurs d'un plan d'épargne salariale.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant