Épargne retraite à la rescousse des pensions de retraite

le
0

Alors que la question des retraites reste cruciale en France, une étude réalisée par l'OCDE révèle que l'épargne retraite constitue une solution pour y faire face. Explications.

Compenser l'écart avec le dernier salaire

L'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) fera paraître le 8 décembre prochain un rapport sur les pensions de retraite dans le monde. D'après cette étude, il ressort que l'épargne retraite pourrait apporter une réponse aux problèmes des retraites en France. En effet, la possession d'une épargne de ce type « pourrait compenser les deux tiers de la baisse du taux de remplacement » selon François Durin, ayant collaboré à l'étude. Cela signifie qu'elle pourrait compenser l'écart existant entre la pension de retraite versée et le dernier salaire. Car les 35-54 ans ont 70% de risques de toucher une pension de retraite plus faible que prévu. Épargner dans cette perspective est donc intéressant.

Se constituer une rente annuelle

Selon l'étude de l'OCDE, une épargne retraite, qu'elle soit individuelle ou collective, permettrait d'assurer une rente annuelle de 2030¤ en moyenne pour les personnes âgées de 55 à 64 ans aujourd'hui, et de 3490¤ pour les personnes de 35 à 54 ans. Certains dispositifs ont en effet été créés récemment, par la loi Fillon 2003.

La retraite par répartition, toujours centrale

Malgré l'importance de l'épargne pour sécuriser les revenus après le départ en retraite, l'étude de l'OCDE souligne que l'épargne retraite représente seulement 5% des pensions versées en France, alors que ce taux atteint 36% au Royaume-Uni et aux États-Unis, ou encore 43% aux Pays-Bas.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant