Epargne Logement :souscrir un PEL ou CEL ?

le
0

Le Plan Épargne Logement et le Compte Epargne Logement sont deux produits financiers réglementés, permettant de réaliser un projet immobilier. Le point sur leurs atouts.

Le PEL, l'épargne à long terme

Ce plan réglementé donne la possibilité d'une épargne rémunérée et d'un droit à prêt à taux avantageux. Le taux de rémunération est de 2,5 %. La phase d'épargne dure quatre ans, durant lesquels il n'est pas possible d'effectuer de retraits. Le plafond de dépôt s'élève à 61 200 ?.

En échange de cette épargne indisponible, le souscripteur peut bénéficier d'un prêt immobilier et d'une prime d'État, si le droit à prêt est de 5000 ? au minimum.

Le CEL, l'épargne disponible

Le Compte Epargne Logement est un compte qui produit des intérêts. Il offre une solution intéressante pour financer l'achat d'un bien immobilier, d'un terrain à bâtir, d'un parking, ou encore des travaux, mis à part ceux destinés à l'entretien du bien.

Comme avec le PEL, un prêt immobilier à taux avantageux est accessible après seulement dix-huit mois d'épargne. Pendant cette période d'épargne, il est possible d'effectuer des retraits à la condition de préserver 300 ? sur son CEL.

Deux solutions complémentaires

S'il n'est pas nécessaire de réaliser un achat immobilier avec le PEL, cette solution convient bien aux personnes souhaitant constituer un capital rémunéré. Le CEL, plus souple, est un produit adapté aux personnes préférant conserver une épargne disponible.

PEL et CEL étant complémentaires, il est aussi possible de souscrire les deux dans la limite d'un par personne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant