Epargne : comment préparer un achat immobilier ?

le
0

Un achat immobilier est une décision qui se doit d'être préparée, notamment en épargnant pour se constituer un apport. Le point sur les questions à se poser et les solutions à privilégier.

Évaluer ses capacités d'acquisition et d'épargne

La première chose à établir, avant la réalisation de tout projet immobilier, est sa capacité d'acquisition. Quel peut être le montant du bien acheté ? Cela dépend des revenus nets, mais également des économies déjà constituées et enfin, de la durée d'endettement possible. Plus on amorce un projet d'achat jeune, plus long peut-être le crédit. Il est aussi important de connaître sa capacité d'épargne, afin de pouvoir mettre de l'argent de côté pendant plusieurs mois ou années. Des simulateurs existent sur Internet, pour évaluer ses possibilités d'économies mensuelles.

Le PEL, le plan dédié à l'immobilier

Le plan d'épargne logement est une solution dédiée aux projets immobiliers. Il prévoit une phase d'épargne, après laquelle le titulaire peut faire valoir ses droits à prêt. L'intérêt du PEL est d'être sûr, puisque le capital est garanti. La rémunération était de 1,5% jusqu'au 31 juillet 2016, elle est passée à 1% depuis le 1er août.

Assurance vie et PTZ+

Souscrire une assurance vie est une autre manière d'épargner en vue d'un projet immobilier. Néanmoins, il est préférable d'opter pour un portefeuille intégrant une majorité de fonds en euros - au capital garanti. Dernier point : on veillera à se renseigner sur le PTZ+ et sur les modalités pour en bénéficier. Ce coup de pouce s'adresse aux personnes achetant leur première résidence principale, sur conditions de ressources.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant