EOS Imaging: chute dans le sillage de son CA trimestriel.

le
0

(CercleFinance.com) - Plus forte baisse du SRD, l'action EOS Imaging décrochait de plus près de 25% ce matin à 3,6 euros environ après que la 'medtech' a annoncé une forte contraction de son chiffre d'affaires au 4e trimestre 2015. En effet, l'équipementier spécialisé dans l'imagerie médicale a réalisé en 2015 un CA de 21,8 millions d'euros en croissance de 9% seulement après 'un dernier trimestre exceptionnellement faible' (- 25%), selon la direction, ce qui est attribué à la zone Asie-Pacifique.

Pour mémoire, en séquence, le CA d'EOS Imaging avait décollé de 53% au 1er trimestre, de 39% au 2ème, de 20% au 3ème, mais il a chuté de 25% durant le dernier quart de l'année.

L'an dernier, le groupe a vendu 44 équipements EOS, soit autant qu'en 2014. De ce fait, la CA annuel correspondant à la vente d'équipement progresse de seulement 4% (grâce aux prix unitaire, en hausse de% à 406.000 euros), à 17,9 millions d'euros. L'essentiel de la hausse des ventes provient des consommables associés (+ 9% à 0,8 million) et surtout des services de maintenance (+ 47% à 3,1 millions d'euros).

Par région, et toujours sur l'ensemble de 2015, le CA réalisé en Amérique du Nord a décollé de 75% à 10,4 millions, quand il progressait de 6% dans la zone Europe/Moyen-Orient/Afrique, à 9,2 millions, mais qu'il chutait de 60% en Asie-Pacifique, à 2,2 millions.

Au 4e trimestre 2015, seuls 14 équipements EOS ont été vendus, ce qui explique l'essentiel de la forte baisse du CA trimestriel : le CA équipements chute en effet de près de 32% à 5,6 millions, ce que la forte hausse de la maintenance (+ 72% à 1,05 million) n'a pu compenser.

A ce propos, la directrice générale Marie Meynadier évoque une 'réduction de nos ventes dans la zone Asie Pacifique et (...) un dernier trimestre en deçà de nos anticipations. Nous réalisons habituellement, chaque année, une part très significative de notre chiffre d'affaires au cours du seul quatrième trimestre et essentiellement au mois de décembre, au cours duquel se concluent de nombreuses négociations commerciales. Le niveau des ventes conclues en décembre 2015 est exceptionnellement faible et pénalise notre croissance sur l'exercice'.

La patronne opérationnelle d'EOS Imaging rappelle cependant qu'en Asie, l'organisation d'EOS a été revue au Japon en fin d'année dernière, et qu'une approbation est attendue en Chine 'au cours de l'exercice'. Ce qui devrait soutenir les ventes.

Se voulant rassurante, Mme Meynadier anticipe donc 'en 2016 une dynamique commerciale conforme à notre ambition', mais cependant non chiffrée.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant