Envie d'un plat à emporter? Au Danemark, on sonne chez son voisin

le
0
Envie d'un plat à emporter? Au Danemark, on sonne chez son voisin
Envie d'un plat à emporter? Au Danemark, on sonne chez son voisin

Un site internet danois transforme les voisins en fournisseurs de plats à emporter, en permettant à ses utilisateurs d'afficher ce qu'ils mijotent, pour quelle heure et à quel prix."Parfois je mets en vente une portion, parfois jusqu'à 20. Tout dépend de ce que je prépare et du temps que j'ai", explique Ana Teresa Salas, consultante de 32 ans à Copenhague.Dinnersurfer.dk, lancé en février, est la version gastronomique des sites de location de chambres chez l'habitant. De la même manière que cette chambre est normalement moins chère et plus personnalisée, le repas fleure bon la cuisine maison.En France, le concept a son pendant depuis 2010, avec Super Marmite (http://www.super-marmite.com/)."Ça m'avait l'air génial. Je cuisine pour ma famille tous les jours quoi qu'il arrive, et j'en fais toujours trop", explique Ana Teresa, qui vend ses repas deux à trois fois par semaine.La plupart du temps ils sont inspirés par ses origines argentines, et attirent des clients en grande majorité jeunes et célibataires, qui déboursent 35 couronnes (environ 4,70 euros) pour un plat principal.Elle a réussi à cerner qui va sonner à sa porte. "Quand je fais des plats légers ce sont souvent des femmes et quand ce sont des pâtes ou quelque chose dans le genre, essentiellement des hommes", relève-t-elle.Le site est plus populaire dans les quartiers branchés de Copenhague, Nørrebro et Vesterbro. Mais n'importe qui dans le monde peut créer son mini-restaurant sur la version anglaise en .com.Sur un total de 2.900 inscrits, dont 460 comme cuisiniers, les utilisateurs sont peu nombreux pour l'instant en dehors du Danemark.- Un concept qui peut rapporter gros -Le secteur peut rapporter gros, comme le prouve la réussite d'un autre site danois de nourriture à emporter, Just-Eat.com, qui permet de commander auprès de 36.000 restaurants dans 13 pays dont la France, la Belgique, la Suisse et le Canada. Fondé en 2001, il a été introduit ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant