Entretien Erdogan-Poutine au lendemain de pertes turques en Syrie

le
0
    ANKARA/MOSCOU, 25 novembre (Reuters) - Recep Tayyip Erdogan 
et son homologue russe Vladimir Poutine ont évoqué vendredi au 
téléphone le raid aérien qui a fait trois morts, la veille, dans 
les rangs de l'armée turque près d'Al Bab, a-t-on appris dans 
l'entourage du président turc.  
    Ankara a promis de venger la mort des militaires dans cette 
frappe aérienne que l'armée turque attribue en l'état de ses 
informations à l'aviation gouvernementale syrienne. L'armée 
syrienne est soutenue par la Russie, principale alliée de Damas 
sur la scène internationale.   
    La Turquie respecte l'intégrité territoriale de la Syrie et 
l'incursion entamée en août pour chasser les djihadistes de 
l'Etat islamique de la zone frontalière montre sa détermination 
à les combattre, a souligné Erdogan, dit-on de mêmes sources.  
    Les deux chefs d'Etat se sont en outre promis de redoubler 
d'efforts pour trouver une solution à la crise humanitaire 
d'Alep.  
    Dans un communiqué, le Kremlin parle d'un entretien 
constructif et ajoute que les deux hommes se sont engagés à 
entretenir le dialogue en matière de lutte antiterroriste par le 
biais des ministères des Affaires étrangères et de la Défense, 
et celui des services de sécurité. 
 
 (Murad Sezer et Vladimir Soldatkin, Jean-Philippe Lefief pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant