Entreprises : les créations ont été moins nombreuses en 2013

le
0
Entreprises : les créations ont été moins nombreuses en 2013
Entreprises : les créations ont été moins nombreuses en 2013

Plus de faillites et moins de créations d'entreprises : le ralentissement de l'activité économique a été très concret en France en 2013. 538 100 entreprises ont été créées en France en un an, soit une baisse de 2 % de moins par rapport à l'année précédente. Ce repli s'explique en grande partie par le fort recul de 11% des immatriculations d'auto-entreprises qui représentent, depuis la création de ce régime en 2009, la majorité des nouvelles demandes de créations d'entreprises. Par contre, les entreprises individuelles (+ 26 %) ont le vent en poupe.

Selon l'Insee, «30 % des entreprises créées le sont sous forme sociétaire. Parmi les nouvelles sociétés, les sociétés à responsabilité limitée (SARL) restent majoritaires, mais leur part continue de décroître (67 % après 77 % en 2012 et 91 % en 2008). Notamment, la part des SARL unipersonnelles diminue de 5 points (24 % après 29 %): elle avait fortement augmenté en 2011 avant de se stabiliser. Celle des autres SARL baisse de 5 points (43 % après 48 %), poursuivant une tendance de plus long terme. À l'inverse, la part des sociétés par actions simplifiées (SAS) poursuit sa croissance (29 % après 19 %)».

Toutes les régions ou presque. A l'exception de l'Aquitaine ou encore de l'Alsace, les créations ont diminué dans 21 régions sur 26. Le repli est particulièrement important dans les Dom-Tom, conséquence de la réforme du régime de défiscalisation par des sociétés d'investissement en Outre-Mer rendu moins attrayant.

Tous les secteurs ou presque. Tous les secteurs, hors ceux des assurances, de l'enseignement, de la santé humaine et de l'action sociale, sont touchés à commencer par l'immobilier, la restauration, les services à la personne.

Peu ou pas de salariés. Seules 5 % des entreprises sont employeuses au moment de leur création du fait notamment de la part importante des nouvelles auto-entreprises (51 %). Cependant, même hors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant