Entreprises : les commandes au plus bas depuis 23 mois

le
0
La croissance pourrait être quasi nulle au troisième trimestre, selon la société d'études PMI Markit.

Les chefs d'entreprises français sont-ils déjà inquiets d'éventuelles répercussions que pourrait causer la crise de la dette européenne? C'est ce que l'on pourrait penser, à la lecture de l'indice PMI manufacturier - qui résume l'état de l'activité dans le secteur privé - publié mercredi par Markit. De fait, celui-ci se replie de 54,9 en juin à 52,8 en juillet, indique l'étude, qui souligne qu'«il recule ainsi pour le troisième mois consécutif et affiche son plus bas niveau depuis août 2009».

Mais c'est en réalité un ralentissement bien concret qui tourmente les industriels, comme les professionnels des services. Car cet affaiblissement de l'activité tient à «un nouveau ralentissement de la croissance des nouvelles affaires reçues par les entreprises». Jamais, depuis 23 mois, ils n'ont conclu aussi peu de nouveaux contrats! Pour les entreprises interrogées, cette tendance provient d'une «demande moins soutenue» sur les marchés et d'un «faible» niveau d'a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant