Entreprises : les clés pour se développer à l'international

le
0
Entreprises : les clés pour se développer à l'international
Entreprises : les clés pour se développer à l'international

Exporter ne s'improvise pas. Prospection du marché, soin de l'offre, protection de l'entreprise... De nombreux paramètres sont à prendre en compte avant de se lancer à l'international. Pour que l'essai soit transformé et assure de belles perspectives de développement. C'est le dossier du jour du « Parisien Economie ».

« Quand elle souhaite aller sur le marché de l'export, une entreprise doit se projeter autant que lors de sa création. Se lancer suppose un grand nombre de décisions. » Pour Lorenzo Cornuault, directeur de l'action régionale et de la communication d'Ubifrance, agence française pour le développement international des entreprises, l'export représente une vraie prise de risque. Pourtant, il reste accessible pour qui fait l'effort de bien préparer cette aventure.

Evaluer sa capacité à exporter

Dans un premier temps, il s'agit d'évaluer ses atouts : l'entreprise a-t-elle les épaules nécessaires pour vivre sereinement ce nouveau cap ? « La démarche export est coûteuse. Aussi, il faut avoir tous les moyens à sa disposition pour y faire face, comme l'outil de production adéquat pour répondre à une demande supplémentaire ou les hommes et les femmes pour le démarrage de l'activité puis son développement », souligne Jean-François Goxe, manageur spécialisé en commerce international du centre de formation Cegos. Sous forme d'autodiagnostic, le chef d'entreprise doit se poser les bonnes questions, qu'il s'agisse de logistique, de finances ou de ressources humaines. Certains organismes comme les chambres de commerce peuvent l'accompagner dans cette évaluation. En pointant ses éventuelles faiblesses, le dirigeant pourra plus facilement y remédier et appréhender, avec toutes les cartes en main, le marché de l'international.

Choisir son marché

Il est essentiel de bien analyser en amont son marché. Quel est le potentiel de celui-ci ? Y a-t-il une forte concurrence ? Les clients seront-ils au rendez-vous ? ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant