ENTREPOSE Contracting : résultats annuels 2011

le
0
RESULTATS ANNUELS 2011
CHIFFRE D'AFFAIRES : 674,7 M?

RESULTAT OPERATIONNEL SUR ACTIVITE : 33,5 M?

RESULTAT NET PART DU GROUPE : 15,8 M?

Dividende : 0,92 ? par action proposé
à l'Assemblée des actionnaires du 14 mars 2012

Colombes, le 25 janvier 2012 : ENTREPOSE Contracting (ISIN FR0010204321), entrepreneur spécialisé dans la conception et la réalisation de projets industriels complexes dans les domaines du pétrole et du gaz et plus généralement de l'énergie et l'environnement, annonce aujourd'hui ses résultats annuels consolidés et audités pour l'exercice clos au 31 décembre 2011 et arrêtés par le Conseil d'Administration qui s'est tenu le 25 janvier 2012.

- CHIFFRES D'AFFAIRES CONSOLIDES ANNUELS ET TRIMESTRIELS

Evolution du chiffre d'affaires annuel



*La ligne de métier FORAGES reflète l'acquisition de 70% de COFOR dont l'activité est consolidée depuis le 1er octobre 2010 (et détenue à 95% depuis le 29 novembre 2011), ainsi que l'acquisition de GEOMETRIC COFOR dont l'activité est consolidée depuis le 1er juillet 2011.
Le chiffre d'affaires annuel consolidé d'ENTREPOSE Contracting au 31 décembre 2011 ressort à 674,7 M? contre 824,3 M? l'année précédente, soit un recul de 18,1% par rapport à l'exercice précédent et de 19,6% à taux de change et périmètre constants.

Retraité des variations de périmètre (ligne de métier FORAGES) et du contrat GECOL en Libye (ligne de métier OPERATIONS COTIERES), le chiffre d'affaires ressort à 651,5 M?, en diminution de 4,7% par rapport à un chiffre d'affaires à périmètre comparable de 683,9 M? au 31 décembre 2010.

Chiffre d'affaires par trimestre



*La ligne de métier FORAGES reflète l'acquisition de 70% de COFOR dont l'activité est consolidée depuis le 1er octobre 2010 (et détenue à 95% depuis le 29 novembre 2011) ainsi que l'acquisition de GEOMETRIC COFOR dont l'activité est consolidée depuis le 1er juillet 2011.

L'analyse de l'évolution du chiffre d'affaires met en exergue l'impact de l'arrêt du chantier libyen qui a fortement marqué la ligne de métier OPERATIONS COTIERES. Au premier semestre, l'activité est restée soutenue avec la livraison de plusieurs projets significatifs, notamment en Afrique du Sud, en Angola et aux Pays-Bas. L'activité est ressortie en décroissance plus marquée au second semestre, reflétant essentiellement l'absence de démarrage de projets substantiels, hors lancement du projet de Dunkerque LNG.

- FAITS MARQUANTS 2011 PAR LIGNE DE METIER

En 2011, l'activité PROJETS, désormais filialisée, avec 224,3 M? de chiffre d'affaires, marque son retour à la croissance (+7,0%). Dans le détail, la réalisation des réservoirs de gaz naturel liquéfié à Skikda en Algérie a été poursuivie ainsi que l'avancement des travaux pour la construction des stations de pompage d'eaux usées à Doha au Qatar et du centre de stockage de GPL à Gabes, en Tunisie. Sur le plan des nouveaux chantiers, Dunkerque LNG a démarré au quatrième trimestre, tout comme le projet clés en main signé dans le courant de l'été 2011 avec TOTAL E&P Congo pour la réalisation d'un réservoir de décantation de 20 000 m3. Enfin, les réservoirs cryogéniques de GATE LNG aux Pays-Bas ont été livrés au troisième trimestre 2011.

Le chiffre d'affaires de la ligne de métier PIPELINES à fin 2011 s'est établi à 340,2 M?, en décroissance de 12,7% par rapport à 2010, année qui avait bénéficié d'une forte activité en Angola et en Afrique du Sud. L'activité PIPELINES intègre notamment la finalisation des contrats en Afrique du Sud et en Angola au premier semestre et la montée en puissance du contrat " Papouasie-Nouvelle-Guinée " (PNG) réalisé pour Exxonmobil. Comme annoncé au mois d'octobre 2011, au regard des conditions climatiques exceptionnelles et dans un contexte local complexe, une partie significative de l'activité liée à l'exécution de ce contrat a, par ailleurs, dû être décalée sur 2012. L'activité PIPELINES a contribué en 2011 à hauteur de 50% à l'activité globale du Groupe.

Le chiffre d'affaires des OPERATIONS COTIERES s'élève à 12,5 M? à fin 2011. Il reflète l'approche prudente adoptée par le Groupe au regard des événements survenus en Libye en début d'année et sa décision d'ajuster la contribution du contrat GECOL, réalisé à Syrte, sur la base des situations de travaux encaissées. Il est rappelé qu'un chiffre d'affaires négatif de 10,6 M? est enregistré pour cette affaire. A ce jour, les travaux n'ont pas repris. L'essentiel de l'activité OPERATIONS COTIERES en 2011 est lié à l'achèvement du contrat portant sur la réalisation du système de prise d'eau de refroidissement de la centrale de Terga en Algérie et à la réalisation du SWAC (Sea Water Air Conditioning), système de climatisation par eau de mer profonde, en Polynésie française pour le groupe hôtelier Beachcomber Tahiti SA. Par ailleurs, le Groupe a commencé au cours du troisième trimestre 2011 les travaux pour la réalisation de l'atterrage des pipelines South Mahakam et Ruby au terminal de Senipah (Île de Bornéo). Ce contrat avait été remporté dans le courant de l'été 2011.

Confirmant la pertinence de la stratégie du Groupe de se renforcer dans cette activité récurrente, les SERVICES ont poursuivi leur montée en puissance avec un chiffre d'affaires de 63,9 M? à fin 2011, en hausse de 8,1% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Les SERVICES représentent 9% de l'activité totale du Groupe.

Enfin, la ligne de métier FORAGES, créée en octobre 2010 avec l'acquisition de 70% de COFOR et incluant depuis le 1er juillet 2011 les activités de GEOMETRIC COFOR, ressort en forte croissance, à 33,8 M? au 31 décembre 2011, avec plusieurs réalisations en France dans la géothermie, le forage d'eau et les sondages. Sur une base pro forma, comme si elle avait été comptabilisée à partir du 1er janvier 2010, la ligne de métier FORAGES aurait progressé de plus de 87% par rapport au chiffre d'affaires de 18 M? réalisé en 2010.

La répartition géographique de l'activité globale est la suivante : 47% en Afrique, 1% en Amérique, 6% en Asie, 21% en Europe et 25% en Océanie.

- RESULTATS CONSOLIDES ANNUELS



L'évolution de la rentabilité est à l'image de la structure de l'activité sur l'année :

- une rentabilité élevée au premier semestre, qui reflète le nombre important de projets qui ont été livrés à cette échéance et la reconnaissance de résultat qui en a découlé ;
- une rentabilité inférieure au second semestre, qui témoigne d'une activité davantage consacrée au lancement de nouveaux projets comme PNG et Dunkerque LNG en fin d'année.

En outre, la rentabilité de l'exercice a été directement affectée par plusieurs événements :
o une perte nette de 21,2 M? liée à l'arrêt du chantier GECOL en Libye et aux différents coûts induits par l'arrêt et l'évacuation du chantier. Cette perte nette s'entend après enregistrement dans les comptes d'une indemnité de 10,9 M? versée par les assurances ;
o les conditions d'exécution du projet PNG qui ont conduit à ne pas reconnaitre de résultat à ce stade ;
o Une fin de chantier difficile en Afrique du Sud, qui donne lieu à négociation avec le client.

L'Excédent Financier Net du Groupe ressort à 85,7 M? au 31 décembre 2011 contre 204,8 M? au 31 décembre 2010. La réduction de l'Excédent Financier Net est due pour une large part à la consommation des avances reçues, notamment sur les projets finalisés et sur le chantier PNG.

Le carnet de commandes du Groupe au 1er janvier 2012 s'élève à 777 M? contre 873 M? au 1er janvier 2011. Il représente, sur la base de 12 mois glissants, près de 16 mois d'activité (hors SERVICES et FORAGES).

- PERSPECTIVES 2012

Fort de son histoire et d'une stratégie de croissance offensive, qui lui ont permis d'intégrer des expertises de niches à forte valeur ajoutée, ENTREPOSE Contracting affiche aujourd'hui de nombreux atouts pour capter le développement des marchés de l'énergie et de l'environnement :

- une expérience avérée sur les marchés du pétrole et du gaz pour lesquels les investissements se poursuivent et une notoriété désormais établie sur les marchés en plein essor des énergies renouvelables et plus généralement de l'environnement ;
- une étendue et une diversité unique d'offre métiers lui permettant de répondre aux demandes de ses clients, que ce soit dans la gestion de projets clés en main ou la fourniture d'expertises spécifiques, aux côtés des plus grands acteurs de la construction et de l'énergie, pour les besoins de très grands projets ;
- un portefeuille d'implantations géographiques diversifié et un historique d'implantations réussies dans de nouveaux pays pour accompagner les clients du Groupe dans leur développement.

Autant d'atouts qui mettent le Groupe en bonne position pour tirer avantage de l'évolution de ses marchés, que ce soit avec la découverte et la mise en exploitation de nouveaux gisements d'hydrocarbures, avec le développement du GNL suite aux événements récemment survenus dans le nucléaire, ou encore avec la montée en puissance des valeurs environnementales et l'émergence des énergies naturelles renouvelables qui en résulte, telles que l'éolien off-shore, la géothermie ou encore les SWAC.

- DIVIDENDE

Compte tenu des performances réalisées en 2011, des perspectives du Groupe et de la situation de trésorerie d'ENTREPOSE Contracting au 31 décembre 2011, le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale la mise en paiement d'un dividende de 0,92 euro par action au titre des résultats 2011. L'Assemblée générale chargée d'approuver les comptes annuels 2011 d'ENTREPOSE Contracting, se réunira le 14 mars 2012.

Dominique Bouvier, Président Directeur Général d'ENTREPOSE Contracting, conclut : " 2011 aura été un exercice de transition, qui succède à une année historique, du fait de l'impact d'événements géopolitiques et climatiques exceptionnels. Pour autant, il a connu d'importantes réalisations comme la livraison de grands chantiers, dans les temps impartis et à la satisfaction de nos clients, en Afrique du Sud, en Angola et aux Pays-Bas, ou encore la reconnaissance de nos expertises clés, comme la construction de réservoirs cryogéniques, avec le gain du contrat pour le terminal méthanier de Dunkerque LNG. Simultanément, et après une année 2010 marquée par plusieurs acquisitions, 2011 aura été aussi l'année de l'intégration et de la consolidation de ces nouveaux savoir-faire au sein d'une offre qui couvre aujourd'hui tous les stades de développement des projets de nos clients.
Du fait de la variété des expertises offertes à nos clients et du développement de notre portefeuille d'implantations géographiques, nous sommes sereins sur la qualité de nos fondamentaux, la solidité de notre expertise comme de notre positionnement, et la poursuite de notre développement, dans un contexte de demande d'énergie continue, et ce malgré une conjoncture globalement difficile. ".


A propos d'ENTREPOSE Contracting (www.entrepose.fr) : ENTREPOSE Contracting est un groupe spécialisé dans la conception et la réalisation de projets industriels complexes dans les domaines du pétrole et du gaz et plus généralement de l'énergie et l'environnement. Depuis la réalisation de solutions de transport et de stockage jusqu'à la livraison de projets clés en main, le Groupe développe des compétences de maîtrise d' 1/2 uvre et de gestion de projets en environnement sensible. Particulièrement attentif au respect des normes en matière de Qualité, d'Hygiène, de Sécurité, de Sûreté et de Protection de l'Environnement (accréditations QHSSE), ENTREPOSE Contracting dispose d'un savoir-faire unique lui permettant à tout moment de répondre aux exigences les plus contraignantes, au niveau de performance le plus élevé.

Contacts :

ENTREPOSE Contracting
Clarisse Lebreton
Tél. : 01.57.60.93.00

NewCap.
Axelle Vuillermet / Emmanuel Huynh
Tél. : 01.44.71.94.94
entrepose@newcap.fr

Communiqué du chiffre d'affaires du premier trimestre 2012 :
19 avril 2012
(après clôture des marchés)

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant