Entrée interdite en Israël pour des Palestiniens après Tel Aviv

le
0
    JERUSALEM, 9 juin (Reuters) - L'armée israélienne a annoncé 
jeudi avoir annulé plus de 80.000 autorisations d'entrée en 
Israël accordées à l'occasion du ramadan au lendemain de la mort 
de quatre personnes tuées par des Palestiniens à Tel Aviv. 
    Les meurtres ont eu lieu dans un restaurant en vogue situé 
près du ministère israélien de la Défense.    
    Ils n'ont pas été revendiqués mais plusieurs groupes 
palestiniens, dont le Hamas, ont approuvé ce geste. 
    Après une série de consultations supervisées par le Premier 
ministre Benjamin Netanyahu, l'armée israélienne a annoncé 
qu'elle annulait 83.000 autorisations délivrées à des 
Palestiniens de Cisjordanie pour qu'ils puissent rendre visite à 
leurs proches durant le jeûne du ramadan. 
    Ce genre de mesures, qui s'accompagnent d'un accès restreint 
au site de l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de 
l'islam sunnite, mais également révéré dans le judaïsme parce 
qu'étant le site de deux anciens temples bibliques, ont par le 
passé été source de tensions avec les Palestiniens. 
 
 (Luke Baker; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant