Entrée en Bourse de Twitter: quel avenir pour l'internet social ?

le
0
Entrée en Bourse de Twitter: quel avenir pour l'internet social ?
Entrée en Bourse de Twitter: quel avenir pour l'internet social ?

L'entrée en Bourse annoncée de Twitter marque-t-elle la fin de l'ère de l'internet social ou son commencement ? La grande question désormais porte sur la croissance et l'innovation encore possibles dans ce secteur."L'entrée en Bourse de Twitter est un symbole que ce secteur arrive à sa fin, et que les investissements futurs se feront dans des secteurs que nous ne connaissons pas encore", indique à l'AFP Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities Research. Pour lui, ce sera la dernière mise en Bourse dans l'internet social.Charlene Li, du cabinet Altimeter Group, voit aussi un climat de "dernière chance" autour de l'opération, que le groupe a confirmé préparer jeudi dernier."Dans l'écosystème des réseaux sociaux, Twitter est considéré comme incontournable (...) et c'est le seul acteur majeur qui reste à prendre. YouTube (qui permet de mettre des vidéos en ligne et a été racheté par Google), LinkedIn et Facebook (déjà en Bourse) sont tous déjà casés", explique-t-elle sur son blog.Mais d'autres experts des réseaux sociaux disent que Twitter et les autres n'ont fait jusqu'ici que gratter la surface comparé au potentiel du secteur."Nous sommes loin de la fin de l'innovation", assure Daniel Odio, un dirigeant de la société internet californienne Share This, qui a participé à plusieurs start-ups dans le secteur technologique."Nous sommes encore au Moyen-Age du social, il y a tant d'opportunités", estime-t-il. "Toute notre existence est basée sur le partage (d'informations), mais numériquement nous n'avons pas encore déchiffré le code. Facebook l'a fait en partie, et Twitter a créé la possibilité de trouver des gens qui ne sont pas nos amis mais qui partagent un intérêt commun".Dans un rapport publié en 2012, le cabinet de conseil McKinsey jugeait lui aussi que les réseaux sociaux pouvaient augmenter leur productivité et permettre de "dégager de la valeur" ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant