"Entre le foot et l'école, la décision est facile à prendre"

le
0
"Entre le foot et l'école, la décision est facile à prendre"
"Entre le foot et l'école, la décision est facile à prendre"

Avant de devenir "directeur du football" du PSG cet été, Patrick Kluivert s'est confié en profondeur sur son parcours. Épisode 1 : les débuts à l'Ajax, les conflits en équipe des Pays-Bas, les pâtisseries de sa mère et les bringues chez Ronaldinho.

Vous avez grandi au nord d'Amsterdam où vous avez rencontré Edgard Davids très tôt…
Edgar vivait dans la rue derrière chez moi. On a donc grandi dans le même quartier et je l'ai connu avant de commencer le football. Il était un peu plus âgé que moi, mais on jouait dans la rue, c'est là que le football s'apprend. On a grandi ensemble même si après, il a évolué dans des équipes de jeunes au-dessus de la mienne.

Zidane dit qu'Edgar Davids aimait participer à l'improviste à des matchs de foot dans la rue, ce qui peut être dangereux pour les blessures... Cela vous surprend de la part d'Edgar ?
Non, je ne suis pas surpris, parce qu'on faisait déjà ça avant de partir à l'AC Milan, on jouait avec des enfants dans la rue. Je peux comprendre Zinédine, mais l'amour du jeu dans la rue reste en toi. Actuellement, je ne le fais plus qu'avec mes enfants : on joue sur le terrain derrière notre maison.

Vous vivez à Amsterdam ?
On vit du côté de Laren. (Situé à une trentaine de kilomètres à l'est d'Amsterdam, ndlr)

Vous venez de Schellingwoude…
C'était mon premier club, j'y ai joué un an avant qu'un recruteur me propose de venir faire un test à l'Ajax, j'avais sept-huit ans.

Vous rêviez déjà de devenir pro ?
J'ai toujours rêvé de le devenir. Mon père a été un professionnel reconnu au Surinam, il jouait à Robinhood, et j'ai bien remarqué que j'étais toujours focalisé sur le ballon : à la maison, dans la rue… Je voulais tout le temps jouer et je sentais que j'avais les qualités pour y arriver, même si quand tu joues dans la rue, tu ne penses qu'au jeu.

Vous n'aimiez pas l'école ?
J'aimais l'école, mais quand tu dois choisir entre le foot et l'école, la décision est facile à prendre. Je voulais mettre toute mon énergie dans le football, j'avais moins d'intérêt pour l'école.

Et si vous n'aviez pas réussi ?
C'est une bonne question. Mais comme je ne pensais qu'au football, je ne peux pas dire ce que j'aurais fait si ça n'avait pas marché.

Elle était comment votre vie à Schellingwoude ?
Elle était…














Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant