Entre la Biélorussie et l'UE rien ne va plus

le
0
La fermeture par Minsk de son ambassade en Suède relance la guerre diplomatique.

Un raid d'ours en peluche a relancé la guerre diplomatique entre la Biélorussie et l'Union européenne. La crise remonte à début juillet lorsqu'un petit avion de tourisme affrété par une agence de publicité suédoise a survolé le territoire biélorusse pour larguer un millier de ces peluches, adorables certes, mais terriblement subversives aux yeux du très autoritaire président Alexandre Loukachenko car elles portaient des messages l'exhortant à respecter les droits de l'homme.

Le chef d'État biélorusse, au pouvoir depuis dix-sept ans et bien décidé à y rester, n'a pas le sens de l'humour. Les représailles ont été immédiates. Deux généraux et plusieurs hauts fonctionnaires ont été limogés, l'ambassadeur de Suède et ses collaborateurs, expulsés. Jeudi, deux journalistes ont par ailleurs été arrêtés après avoir posé avec ces oursons sur une photographie. La veille, après le refus de Stockholm d'agréer un nouvel ambassadeur biélorusse, Minsk avait rapp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant