Entre Hollande et Sarkozy, l'inimitié est forte

le
1
Pour avoir fait du rejet de l'ancien président de la République l'unique argument de sa candidature, François Hollande voit Nicolas Sarkozy s'en prendre régulièrement à lui. Les noms d'oiseaux ont souvent volé.

Deux fois dix heures ensemble dans un avion? Impossible. Entre François Hollande et Nicolas Sarkozy, l'inimitié a atteint un degré tel que, même pour assister à l'événement universel que représente l'hommage à Nelson Mandela, les deux hommes préfèrent voyager séparément. On ne bâtit pas impunément une campagne électorale sur le seul socle de l'antisarkozysme. Pour avoir fait du rejet de l'ancien président de la République l'unique argument de sa candidature, François Hollande voit aujourd'hui son prédécesseur à l'Élysée s'en prendre régulièrement à lui et dénoncer, en privé, les échecs de sa politique. François Hollande n'est pas en reste. Il s'en prend, lui aussi, régulièrement à l'ancien président pour dénoncer l'état dans lequel il a laissé le pays. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mouchott le vendredi 13 déc 2013 à 17:31

    a voir l'état du pays que vont nous laisser la clique à hollande