Entre écologistes et socialistes, des désaccords à répétition

le
0

CHRONOLOGIE - Bien que dans la majorité, EELV a déjà montré à plusieurs reprises son hostilité envers plusieurs décisions gouvernementales, brandissant la menace d'un départ de ses ministres ou d'un non-vote du budget.

Rentrée 2012: les débuts du gouvernement sont marqués par les premières divergences entre socialistes et écologistes. À peine nommée ministre du Logement, Cécile Duflot annonce à la radio être favorable à la dépénalisation du cannabis, une position que son parti a toujours défendu. Elle sera rapidement rappelée à l'ordre par le premier ministre. Au c½ur de l'été, la ministre s'oppose à son collègue de la Place Beauvau, qui prône la fermeté face aux campements illicites de Roms, pendant qu'Arnaud Montebourg suscite l'ire d'Europe Ecologie-Les Verts en affirmant que le nucléaire est une «filière d'avenir». Cécile Duflot calmera le jeu en rappelant «l'engagement du président de la République de faire baisser la part ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant