Entre Borloo et Morin, la rivalité s'exacerbe 

le
0
L'idée d'une primaire entre les deux hommes commence à être évoquée.

Hervé Morin est ravi. Il vient de faire l'acquisition d'une petite citadine d'occasion «gris métallisé». «C'est formidable, elle va bien me faciliter la vie !», s'enthousiasme-t-il. La vie du président du Nouveau Centre, composante de l'Alliance républicaine, écologiste et sociale qu'il forme notamment avec Jean-Louis Borloo, est-elle si compliquée ? «Nous sommes associés, nous ferons tout pour que l'Alliance soit un succès mais j'ai mon propre calendrier et je suis ma route», explique Morin. Il n'aurait pas tenu d'autre langage à Borloo.

La famille centriste en voie de recomposition a été secouée, la semaine dernière, par le récit d'un récent dîner entre les deux hommes. «Morin, qui n'a pas sa langue dans sa poche, a dit ses quatre vérités à Borloo», croit savoir un néocentriste. «Borloo ne s'en est pas laissé compter», soutient un radical. «J'ai simplement rappelé à Jean-Louis que l'Alliance est une confédération, pas une fusion-absorption», te

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant