Entre Ayrault et Valls, la guerre des nerfs

le
0
Après avoir recadré Manuel Valls sur ses propos au sujet de l'intégration des Roms, le premier ministre apaise les esprits en réaffirmant sa confiance envers son ministre le plus populaire.

Il faut se méfier de l'eau qui dort. Sous ses airs bonhommes et tranquilles, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, sait sortir la dague du fourreau et piquer quand il le faut. C'est ce qu'il a fait avec le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, à l'occasion de la polémique sur les Roms.

Agacé par l'omniprésence du premier flic de France, qui ne fait pas mystère de ses ambitions pour Matignon, Ayrault a riposté en deux temps. Il a d'abord profité, mardi, de la tribune de l'Assemblée nationale pour recadrer Valls sur le fond, volant au passage le micro à son ministre, qui était nommément interpellé par un député. Le 24 septembre, Valls avait assuré que seule une minorité souhaitait s'intégrer et que les Roms avaient «vocation à retourner dans leur pays». Devant les dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant