Entraide judiciaire franco-suisse dans l'affaire Karachi

le
0

ZURICH (Reuters) - La Suisse a accordé l'entraide judiciaire à la France dans le dossier des supposées rétrocommissions versées après la vente de sous-marins au Pakistan dans les années 90, a dit un magistrat genevois.

"La France a requis l'entraide judiciaire de la Suisse. J'ai accepté les différentes demandes qui m'ont été faites par le juge Renaud Van Ruymbeke", a confirmé le procureur Jean-Bernard Schmid à La Tribune de Genève.

Il précise que l'enquête genevoise pour corruption, abus de biens sociaux et blanchiment porte exclusivement sur l'aspect financier du dossier, qui touche désormais à Paris des proches du président Nicolas Sarkozy, et non sur le volet terroriste.

En mai 2002, un attentat à Karachi avait causé la mort de 15 personnes dont 11 ingénieurs français de la Direction des constructions navales travaillant sur les sous-marins.

Pascal Schmuck, édité par Robin Bleeker et Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant