Enthousiasme et optimisme au siège du Parti socialiste

le
0
Enthousiasme et optimisme au siège du Parti socialiste
Enthousiasme et optimisme au siège du Parti socialiste

par Julien Ponthus

PARIS (Reuters) - Militants et ténors du Parti socialiste ont accueilli avec enthousiasme le score de François Hollande, arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle, et la "dynamique formidable" qu'il déclenche en vue du second tour.

Avec au moins un point d'avance sur Nicolas Sarkozy selon les résultats partiels fournis par le ministère de l'Intérieur (28-26,9), responsables politique et sympathisants réunis au siège du Parti socialiste, rue de Solférino, estimaient dimanche en milieu de soirée que le second tour se présente sous les meilleurs auspices.

"C'est très bien, c'est un très bon score de premier tour, surtout quand on n'est pas sortant", a jugé Aurélie Filippetti, responsable "culture" de l'équipe du candidat PS.

Pour les responsables socialistes, le fait que François Hollande soit devant le président sortant est un signe de la dynamique qui s'installe autour de sa candidature, comme l'a déclaré leur champion lui-même en se disant le "mieux placé" pour devenir président le 6 mai.

Malgré les efforts de la commission des sondages visant à éviter toute diffusion prématurée des résultats, bon nombre de militants affichaient dès 19h00 une mine réjouie.

Des centaines de sympathisants s'étaient réunis rue de Solférino, au siège du PS, devant un écran géant où l'annonce télévisée de la première place de François Hollande a été reçue par une explosion de joie.

"DYNAMIQUE FORMIDABLE"

"François président!" ou encore "On va gagner!" ont retenti dans la foule où flottaient des drapeaux tricolores, européens et à l'effigie du candidat socialiste.

"Cela nous donne une dynamique formidable pour le deuxième tour," a dit en réaction aux premières "fuites" Louise Margolin, une étudiante parisienne de 21 ans, devant le QG du PS.

"J'ai voté pour lui parce que je n'aime pas du tout Sarkozy mais aussi un peu pour revivre ce que mes parents avaient vécu en 1981 avec Mitterrand."

"C'est ce qu'il fallait pour le premier tour, un premier pas vers la victoire, mais surtout une sensation de libération," a dit de son côté Jean-Baptiste Baud, un militant de 24 ans.

Les personnalités qui soutiennent François Hollande ont fait part de leur enthousiasme en début de soirée.

"Ce que j'attends, c'est qu'il y ait une véritable dynamique pour celui qui de mon point de vue incarne le plus l'espoir de la jeune génération", confiait ainsi à des journalistes avant les résultats officiels l'humoriste Gérald Dahan.

SOIRÉE "ÉPOUVANTABLE" POUR SARKOZY

D'autres responsables socialistes ont souligné qu'il serait difficile pour Nicolas Sarkozy de rebondir.

"Je crois que pour Sarkozy c'est une soirée épouvantable, mais il en faut de temps en temps des soirées épouvantables pour rappeler les gens à la réalité", a dit à Reuters Jean-Paul Huchon, le président de la région Ile-de-France.

Marine Le Pen, qui obtient quelque 20% des voix, "est très haut, mais cela il fallait s'y attendre, c'est la droite qui est en train d'exploser", a-t-il analysé.

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, a néanmoins appelé à la prudence et à la nécessité de rassembler au-delà des frontières du Parti socialiste.

"Rien n'est fait, rien n'est acquis", a-t-elle tempéré, appelant à un vaste rassemblement" autour de la candidature de François Hollande.

L'apparition de ce dernier sur les écrans de télévision pour sa déclaration a déclenché des salves d'applaudissements pour finir sur des "François président!" à la fin de son allocution.

Avec Nicholas Vinocur, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant