Entente sur les prix dans l'UE dans le recyclage de plomb

le
0
ENTENTE SUR LES PRIX DANS L'UE DANS LE RECYCLAGE DE PLOMB
ENTENTE SUR LES PRIX DANS L'UE DANS LE RECYCLAGE DE PLOMB

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a accusé mercredi cinq sociétés spécialisées dans le recyclage du plomb d'entente sur les prix des batteries de voiture usagées en Belgique, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas entre 2009 et 2012.

La direction de la concurrence leur a adressé une "communication des griefs" les accusant d'avoir participé à un cartel sur les batteries usagées pour le recyclage du plomb.

La Commission n'a pas identifié les sociétés concernées mais des sources avaient indiqué à Reuters lors de perquisitions en 2012 que les leaders du secteur du recyclage de plomb, Recylex, Ecobat, JCI et Campine, faisaient l'objet d'une enquête de la Commission.

Les sociétés concernées peuvent répondre par écrit ou par oral. Si la Commission conclut après cela qu'il y a suffisamment de preuves de l'existence d'un cartel, elle peut infliger des amendes allant jusqu'à 10% du chiffre d'affaires annuel.

Le groupe français Recylex a déclaré dans un communiqué qu'il étudiait le document et qu'il y apporterait "une réponse dans le délai imparti, au cours du second semestre 2015".

(Foo Yun Chee, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant