Enseignant : une profession de plus en plus féminisée

le
0
69,2 % des personnels de l'Éducation nationale sont des femmes. Mais plus on s'élève dans la hiérarchie , moins elles sont nombreuses.

Selon une étude de la Dares sur «la répartition des hommes et des femmes par métiers», on assiste à «une baisse de la ségrégation depuis 30 ans», même si cela reste très variable selon les secteurs. Les cadres de la fonction publique sont plus mixtes alors que les métiers d'aide à la personne sont toujours très féminisés. Comme à l'Éducation nationale. À l'instar des autres pays occidentaux, la France connaît un taux de féminisation grandissant de ses enseignants depuis soixante ans. Dans l'enseignement primaire, le pourcentage qui était de 65% en 1954, dépasse désormais les 82%. Il atteint même 91% dans l'enseignement privé!

Dans l'enseignement secondaire, cet écart reste aussi important, quoique moins impressionnant. On connaît les causes de ce déséquilibre. Les hommes se sont détournés de ce métier parce qu'il s'est d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant