Enregistrements de Patrick Buisson : Nicolas Sarkozy se dit « consterné» et «déçu»

le
12
Enregistrements de Patrick Buisson : Nicolas Sarkozy se dit « consterné» et «déçu»
Enregistrements de Patrick Buisson : Nicolas Sarkozy se dit « consterné» et «déçu»

Les verbatims d'enregistrements réalisés à l'Elysée par Patrick Buisson à l'insu de Nicolas Sarkozy provoquent une avalanche de réactions depuis mardi soir. «Le Canard Enchainé» et Atlantico ont publié ce mercredi de nouveaux extraits.

L'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée fait l'unanimité contre lui. A commencer par l'ancien président de la République qui lui avait donné sa confiance et qui se dit aujourd'hui «consterné», «déçu» d'après les propos recueillis dans son entourage par un journaliste d'I-Télé. Nicolas Sarkozy ne ressentirait en revanche aucune colère à l'encontre de Patrick Buisson avec qui les relations déjà distendues, sont désormais terminées.

VIDEO. «Consternation et déception» de Nicolas Sarkozy

"Consternation et déception" de Nicolas Sarkozy - Le 05/03/2014 à 14h00

Alors que le Parti socialiste envisage de demander une commission d'enquête parlementaire si l'ex-chef d'Etat ne dépose pas plainte, la droite est particulièrement ulcérée. Notamment François Fillon qui juge «répugnants» ces enregistrements portant respectivement sur une réunion à l'Elysée et une autre à la Lanterne à Versailles, peu avant le remaniement ministériel qui allait intervenir le 27 février 2011. Et dans lesquels il est cité.

Nicolas Sarkozy y déclare : «Remplacer Fillon par Borloo, c'est grotesque». Il n'y «a qu'une seule personne qui pourrait remplacer Fillon aujourd'hui, c'est Juppé». «Même si Fillon n'est pas décevant, il est comme on le sait», ajoute l'ancien président à propos de celui qui dirige son gouvernement.

François Fillon (UMP). «C'est répugnant», a affirmé le député de Paris à l'AFP.

Najat Vallaud-Belkacem (UMP). «C'est quand même une affaire exceptionnellement grave. On parle d'écoutes qui ont été réalisées sur les plus hautes personnalités de l'Etat», a déclaré la porte-parole du gouvernement en précisant que la question n'avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • zoila5 le mercredi 5 mar 2014 à 16:49

    Jacques Attali a fait un verbatim sur Mitterrand... Buisson sur Sarko... Ainsi va la vie.

  • rodde12 le mercredi 5 mar 2014 à 16:01

    L'enregistrement serait scandaleux mais pas sa révélation,. Moi ce que je voudrais savoir c'est ; Qui a sorti cela de la poubelle? Et à qui cela est sensé profiter avant les municipales. La commission de contrôle des élections pourrait peut être se préoccuper de ces problèmes? Nous sommes dans une république bananière.

  • mucius le mercredi 5 mar 2014 à 15:17

    Surtout ne pas tenir compte de ce qui est dit. Se scandaliser uniquement des moyens utilisés pour obtenir ces enregistrements.

  • mucius le mercredi 5 mar 2014 à 15:15

    Bien évidemment qu'il fait l'"unanimité" contre lui! Mais il s'agit de l'unanimité des médias subventionnées et des politicards corrompus! Tous ces gens veulent continuer à s'engraisser sur le compte de l'état et des contribuables! Pays po.urri.

  • Vent504 le mercredi 5 mar 2014 à 13:48

    content d'apprendre que Najat est à l'UMP :)

  • M4426670 le mercredi 5 mar 2014 à 13:35

    Ils n'ont vraiement rien à faire ces "parlementaires"! Vivement la Ré.vol.ution!

  • M4958114 le mercredi 5 mar 2014 à 12:58

    le retour de sarko tu a le droit d'y croire avec tout se qu'il a sur le dos !tu aime bien tomber ton pantalon toi j'espère que tu as donner au zarkothon !

  • LeRaleur le mercredi 5 mar 2014 à 12:07

    Très drôle, juste avant les Muni. et au moment ou Sarko entame son processus de retour.

  • mlaure13 le mercredi 5 mar 2014 à 12:06

    La politique...C'est bien un métier de pu//tains de faux-frêres !!!...

  • mucius le mercredi 5 mar 2014 à 10:48

    Voila que gros Raffarin est indigné! Pas de doute que ça va faire mal!