Enquête sur un cartel présumé dans l'acier en Allemagne

le
0

FRANCFORT/LONDRES (Reuters) - L'Office allemand des Cartels enquête sur une entente présumée sur les prix pour la fourniture d'acier à l'industrie automobile en Allemagne, a annoncé ThyssenKrupp jeudi.

Les locaux de la division Steel Europe de ThyssenKrupp à Duisbourg ont été perquisitionnés, a précisé le groupe.

"D'après le mandat de perquisition, le dossier porte sur des ententes anticoncurrentielles entre acteurs du marché relatives à la fourniture d'acier à l'industrie automobile en Allemagne", indique-t-il dans un communiqué.

Il ajoute coopérer avec les autorités et se dit prêt à prendre une "action rigoureuse" si les accusations se révèlent exactes.

Dans la soirée, le sidérurgiste autrichien Voestalpine a fait savoir à son tour que les locaux munichois de sa filiale allemande avaient reçu la visite des enquêteurs de l'Office des cartels, et il a ajouté coopérer avec l'enquête.

A Londres, ArcelorMittal, le numéro un mondial de l'acier, a aussi dit coopérer avec l'enquête des autorités.

"Nous n'avons aucun commentaire à ce stade si ce n'est que nous coopérons avec les autorités concernées", a dit un porte-parole du sidérurgiste.

Christiaan Hetzner à Francfort et Silvia Antonioli à Londres, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant