Enquête sur les emails d'Hillary Clinton : des notes inédites publiées

le
0
Hillary Clinton, en train de vérifier son téléphone, lors de son passage à la tête de la diplomatie des Etats-Unis. Des notes d'enquête du FBI ont été publiées vendredi 2 août.
Hillary Clinton, en train de vérifier son téléphone, lors de son passage à la tête de la diplomatie des Etats-Unis. Des notes d'enquête du FBI ont été publiées vendredi 2 août.

La candidate démocrate est rattrapée par la polémique sur ses emails. Les notes du FBI retranscrivent l’interrogatoire de l’ancienne secrétaire d’Etat et font état de trous de mémoire

Les accusations de négligence fragilisant Hillary Clinton dans sa campagne présidentielle ont été renforcées vendredi 2 septembre par des notes d’enquête inédites du FBI. Elles révèlent que la candidate a jonglé avec les données confidentielles et les téléphones portables quand elle était secrétaire d’Etat.

Une nouvelle fois, la favorite des sondages pour l’élection se retrouve rattrapée par la controverse sur ses emails, une affaire qui empoisonne sa course vers la Maison Blanche. Alors qu’elle dirigeait la diplomatie américaine, Mme Clinton a utilisé un serveur privé non sécurisé, malgré la sensibilité des dossiers dont elle était chargée.

Selon les 58 pages de documents publiés vendredi, elle a expliqué à la police fédérale qu’elle « faisait confiance » à ses interlocuteurs afin que ceux-ci fassent attention à ne pas lui envoyer d’informations sensibles par email. Et elle a confié ignorer que l’annotation « C » figurant sur certains documents signifiait « confidentiel ».

Hillary Clinton a aussi utilisé treize téléphones portables susceptibles d’avoir envoyé des emails par son serveur personnel clintonemail.com.

Des trous de mémoire lors des briefings Ces notes du FBI, dont de larges portions ont été expurgées de données confidentielles, retranscrivent notamment l’interrogatoire de l’ancienne secrétaire d’Etat par les policiers fédéraux. Elles attestent que Hillary Clinton « a affirmé n’avoir reçu du département d’Etat aucune instruction ou directive quant à l’archiva...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant