Enquête sur le fabricant des batteries du Dreamliner

le
0

TOKYO (Reuters) - Le ministère japonais des Transports va enquêter sur la société fabriquant les batteries au lithium-ion du 787 Dreamliner de Boeing. L'enquête sera menée conjointement avec l'autorité de l'aviation civile américaine (FAA), a indiqué lundi un responsable du ministère.

Les 50 exemplaires de l'appareil actuellement en service dans le monde, dont la moitié au Japon, sont cloués au sol depuis mercredi soir pour une durée indéterminée à la suite de dysfonctionnements liés à ces batteries fabriquées par le japonais GS Yuasa pour le compte de l'équipementier français Thales, qui les fournit ensuite à Boeing.

Le Bureau national de sécurité des transports (NTSB) américain a annoncé dimanche avoir écarté la thèse d'une surtension à l'origine de deux incendies de batteries à bord de 787 à Boston et Takamatsu, dans l'ouest du Japon.

"Nous allons examiner si le travail qui a été fait, de la conception à la fabrication, était adapté", a déclaré Shigeru Takano, haut responsable au Bureau de l'aviation civile japonaise.

Le responsable n'a pas donné le nom de la société et GS Yuasa, dont le titre a perdu 11% depuis l'incendie de Boston le 7 janvier, n'a pas souhaité faire de commentaire.

James Topham; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant