Enquête sur la mort de dix paras français en Afghanistan

le
0
Les militaires avaient été tués en 2008 dans une embuscade. Un juge français est saisi du dossier. Le ministère de la Défense s'inquiète d'une «judiciarisation» excessive des affaires militaires.

Que s'est-il passé ce 18 août 2008 dans la vallée d'Uzbin en Afghanistan où dix militaires français ont péri dans une embuscade tendue par les talibans?

Plus de trois ans après cette opération militaire, et après une longue procédure judiciaire, un juge français va finalement enquêter sur les circonstances du drame. Un travail inédit redouté par l'armée, selon Me Gilbert Collard, qui se félicite de cette décision: «Pour la première fois, la justice civile va se pencher sur le déroulement d'une opération militaire.»

Ce rebondissement est le résultat d'un combat acharné que mène depuis plusieurs années le père de Julien Le Pahun, grenadier-voltigeur au 8e RPIMa (régiment de parachutistes d'infanterie de marine) de Castres. À 19 ans, ce dernier est tombé sous les balles des insurgés talibans. Tué ce jour-là avec neuf autres militaires français.

Dès 2009, Joël Le Pahun, ce père éprouvé, avait déposé plainte pour mise en danger de la vie d'autrui. Un r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant