Enquête sur l'attribution des droits TV du football en Italie

le
0
ENQUÊTE SUR L'ATTRIBUTION DES DROITS TV DU FOOTBALL EN ITALIE
ENQUÊTE SUR L'ATTRIBUTION DES DROITS TV DU FOOTBALL EN ITALIE

MILAN (Reuters) - Le parquet de Milan a ouvert une enquête sur des dirigeants de la société RTI, appartenant au groupe Mediaset, et de l'entreprise de gestion des droits sportifs Infront à propos de possibles irrégularités dans l'attribution l'an dernier des droits télévisés de la Serie A, la première division de football en Italie.

Ces responsables sont soupçonnés de collusion et de violation des règles de la concurrence en vue de favoriser Mediaset, contrôlé par l'ancien président du Conseil Silvio Berlusconi, lors des enchères des droits de diffusion télévisée de la Serie A pour les saisons 2015-2018, selon un document de la procédure consulté par Reuters.

La police financière a perquisitionné vendredi dernier dans les bureaux de RTI et d'Infront en Italie, ainsi que dans ceux de la ligue de football italienne et de plusieurs clubs, a-t-on appris de source judiciaire.

Le président directeur général d'Infront est Philippe Blatter, neveu de Sepp Blatter.

Sepp Blatter a été suspendu jeudi dernier pour 90 jours de la présidence de la Fifa, la fédération internationale de football, à la suite d'une procédure pénale engagée à son encontre fin septembre par la justice suisse.

Infront a annoncé dans un communiqué que le procureur de Milan avait ouvert une enquête contre trois de ses dirigeants en Italie, Marco Bogarelli, Andrea Locatelli et Giuseppe Ciocchetti.

Cette enquête concerne "des allégations de participation à des pratiques indues de financement de clubs de football italiens et des allégations de manipulation du processus d'appel d'offres pour les droits médiatiques de la Serie A pour la période 2015-2018", ajoute Infront.

La compagnie précise qu'elle n'est pas visée en tant que telle par l'enquête et qu'elle coopère avec la justice italienne.

Le groupe Mediaset affirme pour sa part que lui et ses dirigeants ont toujours agi en toute transparence et dans le respect de la loi.

Selon le document vu par Reuters, l'enquête vise aussi Marco Giordani, directeur financier de Mediaset et directeur général de RTI, ainsi que Giorgio Govetti, responsable des droits pour le sport de Mediaset Italia.

Mediaset et Sky Italia, filiale du britannique Sky, ont remporté en juin 2014 les droits de transmission des matches de Serie A jusqu'en 2018, pour une somme de 945 millions d'euros par saison.

(Emilio Parodi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant