Enquête sur de présumées surfacturations de meetings UMP

le
24
ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE SUR DE PRÉSUMÉES SURFACTURATIONS DE MEETINGS UMP
ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE SUR DE PRÉSUMÉES SURFACTURATIONS DE MEETINGS UMP

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire le 5 mars après la publication d'un article accusant Jean-François Copé d'avoir favorisé une société de communication fondée par des proches pour l'organisation de meetings de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

"On en est au stade des vérifications", a-t-on indiqué, confirmant une information du Monde.

Dans un article publié le 27 février, l'hebdomadaire Le Point accusait la société Bygmalion d'avoir surfacturé des prestations pour l'UMP durant la campagne présidentielle.

L'UMP a dit accueillir "avec sérénité l'ouverture de cette enquête qui permettra de tordre le cou aux allégations calomnieuses et mensongères du Point".

"L'intégralité des comptes de l'UMP est à la disposition de la justice française", précise jeudi le principal parti de droite dans un communiqué.

A la suite de l'article du Point, Jean-François Copé a dénoncé "une campagne de presse haineuse" et une "manipulation grossière" visant à le salir à trois semaines des élections municipales et a indiqué qu'il porterait plainte pour diffamation contre l'hebdomadaire.

Le président de l'UMP s'est par ailleurs engagé à rendre publique la comptabilité de l'UMP en échange d'une même transparence des autres partis et des médias.

Il a annoncé le dépôt de deux propositions de loi en faveur de "la transparence et de la démocratie" à la reprise des travaux de l'Assemblée début avril.

Bygmalion, qui appartient à deux anciens collaborateurs de Jean-François Copé, Bastien Millot et Guy Alves, a engrangé huit millions d'euros pour l'organisation des meetings, selon Le Point, qui évoque des "frais de traiteur, de retransmission vidéo et d'éclairage" atteignant "parfois le double des tarifs habituels".

Peu après avoir payé ces huit millions d'euros, l'UMP a fait appel à ses sympathisants pour renflouer ses caisses, à hauteur de 11 millions d'euros, après l'invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy, souligne l'hebdomadaire.

(Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8743521 le jeudi 13 mar 2014 à 16:52

    En quoi une "éventuelle surfacturation" de la Société Bygmalion intéresse-t-elle la justice? Est-il illégal de choisir un prestataire plutôt qu'un autre ? Tout ça devient très inquiétant. Y a-t-il une volonté politique derriére cette embrouille? Vos avis, Merci.

  • janaliz le jeudi 13 mar 2014 à 16:45

    Dossier classé sans suite..... après les élections !

  • M3121282 le jeudi 13 mar 2014 à 16:34

    beaucoup âneries en commentaires, et en plus ils sont réact

  • M7523987 le jeudi 13 mar 2014 à 16:07

    Rien de choquant à une surfacturation. Vous êtes tous très naïfs car cela est monnaie courante dans toutes les affaires qu'elles soient politiques ou non. Allez voir dans le monde de l'immobilier où vous trouverez une certaine C. D. Vous pouvez constater qu'elle s'accroche à son poste !!!

  • M3365316 le jeudi 13 mar 2014 à 15:46

    quand je pense que mes impots vont renflouer co;pé j'en suis malade ; pas vous ?

  • jfvl le jeudi 13 mar 2014 à 15:08

    Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire ...A la demande de qui ? Il s'est autosaisie ? ou il est auto-téléguidé ?

  • isacarno le jeudi 13 mar 2014 à 14:44

    Après avoir donné sa main à copé lumpé a mangé du Groslion et s’est taillé sa part

  • fgino le jeudi 13 mar 2014 à 14:41

    en fait, les juges savent très bien que si SARKO revient( God bless him) ce sera la fin des juges d'instruction .. une réforme de la justice sera vite mise en place ! aussi la gauche et la justice n'en dorment plus, depuis que SARKO semble présidentiable pour 2017 ou avant !!

  • fgino le jeudi 13 mar 2014 à 14:25

    pourquoi cet acharnement sur l'UMP alors que Cahuzac ou DSK courent toujours !

  • lm123457 le jeudi 13 mar 2014 à 13:46

    Mais arrêtez d'ccuser les socialos. Là, franchement ils n'y sont pour rien. je sui de droite, mais la droite (et surtou Copé en l'occurrence) est tellement idiote qu'on se tape des socialos. mais c'est bien à cause didiots comme Copé, Morano, voire Hortefeux.