Enquête pour évasion fiscale liée au scandale Volkswagen

le
0
 (Actualisé avec déclarations du parquet, précisions) 
    HAMBOURG, 24 novembre (Reuters) - La justice allemande a 
ouvert une enquête pour évasion fiscale liée au scandale des 
émissions polluantes de Volkswagen  VOWG_p.DE , qui se concentre 
sur cinq employés du constructeur automobile allemand, a déclaré 
mardi un porte-parole du parquet de Brunswick. 
    Ce dernier, qui a confirmé une information donnée par les 
médias allemands, n'a pas précisé l'identité des personnes 
soupçonnées. 
    Volkswagen a reconnu en septembre avoir installé sur environ 
11 millions de véhicules à travers le monde un logiciel de 
manipulation destiné à minimiser les émissions polluantes de 
leur moteur diesel. 
    Le constructeur allemand a ensuite annoncé le 3 novembre 
avoir détecté des "incohérences" dans la détermination des 
niveaux d'émissions de dioxyde de carbone sur environ 800.000 de 
ses véhicules et donc sur leur consommation réelle de carburant. 
    Comme la fiscalité automobile en Allemagne dépend de la 
consommation de carburant, le parquet de Brunswick examine si 
les propriétaires des véhicules concernés n'ont pas payé moins 
de taxes que ce qu'ils auraient dû, ce qui n'est "pas petit", a 
dit le porte-parole. 
    L'enquête se concentre sur des soupçons d'évasion fiscale 
mais elle pourrait concerner aussi des motifs de fraude, a-t-il 
ajouté. 
    Cette enquête est parallèle à d'autres investigations menées 
par le parquet de Brunswick au sujet de plusieurs personnes 
liées à Volkswagen et soupçonnées de fraude ou de violation des 
règles de la concurrence. 
 
 (Jan Schwartz; Patrick Vignal et Bertrand Boucey pour le 
service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant