Enquête exclusive : «Il y a une rude concurrence»

le
0
Bernard de la Villardière, présentateur et rédacteur en chef du magazine hebdomadaire «Enquête exclusive» sur M6 et président-fondateur de la société de production «Ligne de front», est l'invité du «Buzz Média Orange-Le Figaro».

De retour dimanche 4 septembre avec un numéro spécial consacré aux dix ans des attentats du 11 septembre 2001, Bernard de la Villardière attaque une nouvelle saison aux commandes d'«Enquête exclusive». Comment se démarquer sur un tel sujet, que bon nombre de chaînes comptent elles-aussi traiter? «Nous nous sommes intéressés au sort de ces centaines de victimes du 11 septembre, pas au moment de l'attaque commise par ces membres d'al-Qaida, mais tous ceux qui ont été intoxiqués par les vapeurs toxiques notamment, par les fumées et la poussière qui s'est dégagée lors de l'effondrement des tours. Certains sont depuis morts de problèmes pulmonaires. C'est une réalité qui a longtemps été cachée par l'administration américaine qui ne les a pas reconnus comme des victimes du 11 septembre. À travers ce document, on essaie de dégonfler les baudruches des obsédés du complot, même si l'on observe en même temps que l'administration américaine a caché un certa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant