Enquête difficile après l'accident d'avion dans le Doubs

le
0
ACCIDENT D'AVION DANS LE DOUBS
ACCIDENT D'AVION DANS LE DOUBS

STRASBOURG (Reuters) - L'enquête s'annonce difficile pour expliquer l'accident d'avion qui a fait quatre morts dans le Doubs, a indiqué samedi le procureur de Belfort.

L'avion d'affaires s'est écrasé vendredi soir sur un plateau rocheux de la commune de Solemont, à une trentaine de kilomètres de Montbéliard, près des Monts du Lomont. Quatre personnes étaient à bord, toutes de nationalité suisse. Aucune n'a survécu.

Le monomoteur à hélice de neuf places maximum avait décollé d'Anvers en Belgique et se dirigeait vers Gstaad, en Suisse.

Aucune explication n'a été avancée à ce stade par le procureur, Alexandre Chevrier, même si les conditions de vol étaient délicates en raison de la météo.

"Plusieurs témoins pensent avoir vu l'avion touché par la foudre", a indiqué Didier Grillot, le maire de Solemont. "C'est vrai qu'il y avait un orage violent à ce moment-là. On a entendu comme un sifflement, suivi d'une explosion".

Les identités des victimes n'ont pas été communiquées. Elle ont été établies grâce aux documents de vol et ne pourront être confirmées qu'après des analyses ADN, compte tenu de l'état des corps, ce qui prendra "quelques semaines" selon le procureur.

Une section de la gendarmerie aérienne de Roissy a été dépêchée sur place pour mener l'enquête, qui s'annonce d'autant plus difficile que l'appareil ne possède pas d'appareil d'enregistrement des données du vol.

Pierre France, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant