Enquête chez Chrysler pour défaut du système d'allumage

le
0
ENQUÊTE AU SUJET D?UN ÉVENTUEL DÉFAUT DU SYSTÈME D'ALLUMAGE CHEZ CHRYSLER
ENQUÊTE AU SUJET D?UN ÉVENTUEL DÉFAUT DU SYSTÈME D'ALLUMAGE CHEZ CHRYSLER

DETROIT (Reuters) - La sécurité routière américaine a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête sur des véhicules de Chrysler concernant un éventuel défaut du système d'allumage qui risque de désactiver le déploiement de l'airbag en cas d'accident.

Ce problème s'apparente à celui qui est à l'origine de multiples rappels annoncés ces derniers mois par General Motors.

Environ 1,25 million de voitures de cinq modèles de Chrysler Group sont concernés par les enquêtes de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), précise l'agence.

Chrysler, une filiale de Fiat Chrysler Automobiles, n'avait aucun commentaire à faire dans l'immédiat.

La NHTSA annonce avoir reçu 32 plaintes d'utilisateurs estimant qu'un "genou du conducteur peut heurter la clé de contact et la faire tourner involontairement en position d'arrêt" sur certaines Jeep Grand Cherokee et Jeep Commander.

"Si cela arrivait, l'airbag du véhicule pourrait ne pas se déployer dans le cas d'une collision frontale", dit la NHTSA, qui ajoute qu'environ 525.000 véhicules sont concernés par cette enquête préliminaire, qui pourrait déboucher sur un rappel.

Le problème décrit ressemble à celui touchant des petites berlines Chevrolet Cobalt et Saturn Ion de GM.

(Bernie Woodall; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant