Enquête aux Etats-Unis sur Crédit agricole et Société générale

le
5
ENQUÊTE AUX ÉTATS-UNIS SUR LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ET LE CRÉDIT AGRICOLE
ENQUÊTE AUX ÉTATS-UNIS SUR LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ET LE CRÉDIT AGRICOLE

NEW YORK (Reuters) - Les autorités américaines enquêtent pour tenter de déterminer si le Crédit agricole et la Société générale ont violé la législation sur le blanchiment d'argent et des embargos économiques contre certains pays, a-t-on appris de source proche du dossier.

Outre des soupçons de violations des sanctions économiques visant l'Iran, l'enquête porte sur Cuba et le Soudan, a précisé la source.

Parmi les autorités concernées figurent le Trésor, le ministère de la Justice, le département des Services financiers de l'Etat de New York et les services du procureur de Manhattan, a-t-elle ajouté.

Des porte-parole du procureur et du Trésor ont refusé de commenter ces informations.

Dans son dernier rapport annuel, Société générale dit avoir engagé des discussions avec l'Office of Foreign Assets Control du Trésor américain "au sujet de virements libellés en

dollars US effectués sur instruction de clients personnes morales établis dans un pays faisant l'objet de sanctions économiques édictées par les autorités américaines".

Le groupe a lancé un audit interne et coopére avec les autorités américaine,s a déclaré une porte-parole du groupe dans un courrier électronique en réponse à une demande de commentaire de Reuters.

Des porte-parole du Crédit agricole n'ont pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire. Mais le groupe explique lui aussi dans son rapport annuel qu'il a ouvert une enquête interne pour déterminer s'il avait violé des sanctions américaines.

Le Wall Street Journal a fait état vendredi de l'enquête des autorités américaines.

(Emily Flitter; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4328752 le samedi 8 mar 2014 à 12:49

    Ca sent le bouillon !

  • pelochon le samedi 8 mar 2014 à 06:00

    Est ce que kes autorités américaines enquêtent sur les banques US qui ont refourgué, avec la complicité des agences de notations, les produits pou rris issus des subprimes, à l'ensemble des banques européennes ? NON. Pourtant la crise actuelle part de là. Bon alors dégagez y'a rien à voir.

  • b.renie le samedi 8 mar 2014 à 04:43

    La façon dont l'article est rédigé peut laisser penser que les banques concernées ne contrôlent pas la régularité de toutes les opérations que leurs services exécutent ? Ce serait quand même surprenant !!!

  • luke4 le samedi 8 mar 2014 à 00:19

    y en a qui vont se faire raquetter lol

  • annunaki le samedi 8 mar 2014 à 00:10

    et Goldman Sachs ?LOL !!!!