Enquête après un incident en marge du match PSG-Chelsea

le
0

(Actualisé avec détails, réactions) PARIS, 18 février (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "violences volontaires en raison de la race dans un moyen de transport collectif de voyageurs" après qu'un homme noir a été refoulé mardi soir d'une rame de métro par des supporters de Chelsea, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Cet incident s'est produit avant un match opposant au Parc des Princes le Paris Saint-Germain à Chelsea en Ligue des Champions, a-t-on précisé, confirmant une information de L'Express. Empêchant l'homme de monter dans le métro et le repoussant à plusieurs reprises, les supporters de Chelsea ont crié en anglais "Nous sommes racistes, et ça nous plaît comme ça", comme le montre une vidéo amateur diffusée par le Guardian. Personne n'a été interpellé, a indiqué la source judiciaire. Le président de la FIFA, Sepp Blatter, l'UEFA et le club de Chelsea ont tous condamné cet incident. "Un tel comportement est odieux et n'a pas sa place dans le football ni la société", a déclaré Chelsea dans un communiqué. "Nous soutiendrons toute action judiciaire contre les personnes impliquées, et si des éléments venaient révéler l'implication de membres ou des abonnés de Chelsea, le club prendra des mesures fortes à leur encontre, y compris des interdictions de stade." Sur Twitter, le chef de la FIFA, qui a une tolérance zéro à l'égard des actes racistes, a également condamné ces actes. Dans un communiqué, l'UEFA, qui s'est dite "consternée", a estimé qu'il appartenait aux autorités locales de s'emparer de cet incident, intervenu loin du stade. Un porte-parole de la préfecture de police de Paris a indiqué à Reuters que des officiers de police, dont une dizaine de Britanniques, avaient été déployés dans la capitale mardi soir, permettant d'éviter plusieurs bagarres. (Chine Labbé, avec Nicolas Vinocur à Paris et Mike Collett à Londres, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant