Enquête antiterroriste sur l'homme interpellé à Carcassonne

le
5
ENQUÊTE ANTITERRORISTE SUR L'HOMME INTERPELLÉ À CARCASSONNE
ENQUÊTE ANTITERRORISTE SUR L'HOMME INTERPELLÉ À CARCASSONNE

PARIS (Reuters) - La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et criminelle" à l'encontre de l'homme radicalisé interpellé lundi à Carcassonne (Aude), a-t-on appris de source judiciaire.

Originaire de Lunel (Hérault), ce jeune homme de 22 ans, converti à l'islam, a dit aux enquêteurs qu'il projetait des attentats contre des touristes américains et russes et contre les forces de l'ordre, selon une source judiciaire.

Il devait être déféré dans l'après-midi devant un juge d'instruction en vue de sa mise en examen, a-t-on précisé de même source.

(Service France, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal le vendredi 17 juin 2016 à 18:41

    ils risquent 10 ans, il en prennent 3 et ressortent à 2.5.

  • M8637171 le vendredi 17 juin 2016 à 17:48

    Oui combien d'années d'emprisonnement ? quelques mois puis ils sortent et passent à l'acte ! Les hommes politiques et plus particulièrement de gauche sont responsables et coupables.

  • M898407 le vendredi 17 juin 2016 à 17:35

    Dans combien d'années sera t-il condamné ? La Justice française est inadaptée à ces nouvelles formes de terrorisme. Mais qui s'en inquiète au gouvernement ? Personne, même pas le Garde des Sceaux dont la mission est d'anticiper l'avenir au lieu de se contenter de constater les failles du système existant.....

  • benoitdh le vendredi 17 juin 2016 à 17:10

    On défère,on défère et les jugements c'est pour les calendes grecques!

  • M940878 le vendredi 17 juin 2016 à 16:56

    un momo ou un converti ? de toutes façons c'est le même cancer à l'origine (la secte) avec ses métastases