Enquête américaine sur une filiale allemande d'UniCredit

le
0
OUVERTURE D'UNE ENQUÊTE AMÉRICAINE SUR UNE FILIALE D'UNICREDIT
OUVERTURE D'UNE ENQUÊTE AMÉRICAINE SUR UNE FILIALE D'UNICREDIT

MILAN (Reuters) - Les autorités américaines ont ouvert une enquête sur le comportement d'une filiale allemande de la banque italienne UniCredit, dans le cadre d'investigations plus larges sur d'éventuelles violations du régime de sanctions qui visent l'Iran.

Dans un courriel envoyé dimanche, UniCredit explique que les bureaux du procureur de New York, le département américain de la Justice et bureau du département du Trésor chargé du contrôle des actifs étrangers mènent une enquête sur sa filiale HVB.

La banque répondait ainsi à un article en ce sens publié par le Financial Times.

Le communiqué n'a donné aucune précision sur un pays en particulier mais des sources proches de la situation ont déclaré que l'enquête visait des d'éventuelles violations du régime de sanctions visant l'Iran.

La banque britannique Standard Chartered a convenu au mois d'août de débourser 340 millions de dollars (276 millions d'euros) pour mettre fin aux poursuites du département des services financiers (DFS) de l'Etat de New York dans une affaire de transactions occultes présumées avec l'Iran.

Silvia Aloisi, Nicolas Delame pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant